Une famille du Puy-de-Dôme doit rassembler 400 000 euros pour sauver son fils

Robin domicilié à Tallende (Puy-de-Dôme) doit se rendre aux Etats-Unis pour le traitement de la dernière chance. / © L.Kieffer
Robin domicilié à Tallende (Puy-de-Dôme) doit se rendre aux Etats-Unis pour le traitement de la dernière chance. / © L.Kieffer

Après 3 protocoles différents, dont 2 greffes de moelle osseuse, la leucémie de Robin est toujours là. Dernière chance pour cet adolescent de 16 ans, se rendre aux Etats-Unis pour recevoir un traitement. Sa famille domiciliée à Tallende (Puy-de-Dôme) doit trouver 400 000 euros pour sauver son fils.

Par D.Cros

C’est un véritable élan de solidarité qui se met en place sur les réseaux sociaux autour du jeune Robin. L’adolescent de 16 ans, domicilié à Tallende dans le Puy-de-Dôme, est atteint d'une leucémie. Cette maladie a été diagnostiquée il y a maintenant presque cinq ans.

Son seul espoir aujourd’hui pour être sauver se rendre aux Etats-Unis. Mais les laboratoires et la médecine privée américaine ont un coût. Le traitement seul s’élève à 455 000 dollars soit environ 400 000 euros. A cela s’ajoutent les frais sur place et le transport.

Les deux greffes de moëlle osseuse ont échoué


La leucémie de Robin a été diagnostiquée en avril 2013. "Le taux de réussite du traitement est normalement de 90% mais Robin fait partie des 10% restants" explique son père, Laurent Kieffer. Il a suivi trois protocoles différents, dont deux greffes de moelle osseuse, sans succès. Le premier don de moelle osseuse a été fait par sa sœur cadette âgée alors de 12 ans et le second par un donneur anonyme. A chaque fois les greffes sont bien passées mais la rechute a immédiatement suivie.

"Du côté des médecins c’est l’incompréhension. Ils ne comprennent pas pourquoi la maladie résiste" souligne son père. Jusqu'à ce jour où un professeur de Lyon leur a parlé de la possibilité de se rendre aux Etats-Unis à Seattle pour le sauver. Là-bas, le taux de réussite est de 94%. 


Ses parents ont créé une association pour récolter des fonds : "Pour le prix d’une vie". Cette association a pour but de récolter l'argent nécessaire à l'accès au soin et à sa survie. (site internet : cliquez-ici)

Ils ont déjà reçu des dons de toute la France mais aussi de l’étranger. "La solidarité dépasse nos frontières… nous avons des dons de Suède, d’Australie ou encore des Etats-Unis" s’étonne encore Laurent Kieffer.

"Jusque-là avec sa mère, nous étions fiers de nous être débrouillés seul pour Robin. On a toujours remboursé ceux qui nous ont aidé. Là, nous ne pourrons jamais rendre aux gens cet argent. C’est tellement immense ce qu’ils font pour nous". Il s’arrête en disant "J’ai les larmes aux yeux". Puis il continue : "Les gens sont bienveillants. Leurs messages d’amitié et de soutien sont tellement forts. Les mots pour les remercier n'existent pas. Grâce à eux et aux dons, nous gardons espoir".

Robin et sa famille sont soutenus par l’association "Tous unis pour Matéo". Ce jeune garçon malade a lui aussi bénéficié de dons pour partir aux Etats-Unis. Malgré son traitement, cet Isérois n’a pas survécu et s’est éteint à l’âge de 17 ans. "Ses parents soutiennent les enfants dans la même situation que leur fils disparu. Il est parti trop tard aux Etats-Unis. Ils nous disent de partir au plus tôt pour Robin" explique Laurent Kieffer.

Robin a contacté ses amis et leur a dit adieu



En septembre dernier, les médecins français ont annoncé à Robin l’impossibilité de le soigner. En pleurant, son père explique : "Ils lui ont dit qu’il était condamné. C’est tellement dur ce moment, pour lui, pour nous, sa famille, ses proches, ses amis". Puis il ajoute : "Robin a contacté ses amis, leur a dit qu’il était condamné et leur a dit adieu".

Puis, ce nouvel espoir et ce nouveau traitement aux Etats-Unis. Son père précise : "Robin s’est terré dans le silence et a pris le temps de réfléchir, pour lui c’est un traitement de plus qui lui aussi peut échouer. Après quelques jours de réflexion, il a dit d’accord j’y vais".

Mais pour cela, il faut récolter l'argent nécessaire à l'accès au soin et à sa survie. Si vous souhaitez faire un don, une cagnotte en ligne a été mise en place.

Les dons peuvent également être adressés par chèque à l'association "Pour le prix d'une Vie"

Mairie de Tallende
7 rue de la Mairie
63450 TALLENDE

Les deux greffes ont échouées, le traitement aux Etats-Unis est la dernière chance pour Robin. / © L.Kieffer
Les deux greffes ont échouées, le traitement aux Etats-Unis est la dernière chance pour Robin. / © L.Kieffer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Plan de gestion des déchets à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus