Grippe: à Vichy, le service des urgences est débordé

La grippe n'a pas épargné Vichy, troisième bassin de vie le plus âgé de France. Conséquence: le service des urgences du centre hospitalier est totalement désorganisé. Le personnel doit faire face à un afflux de malades, essentiellement âgés. 

  • Par Kamel Tir
  • Publié le , mis à jour le
Alors que l'épidémie de grippe aurait atteint son pic, le service des urgences de l'hôpital de Vichy est débordé

Reportage Pascal Franco / Anne-Claire Huet / Dominique Leyerloup. Intervenant: Dr David Dall'Acqua, chef de service des urgences de l'hôpital de Vichy

Auvergne-Rhône-Alpes est la région française la plus touchée par l’épidémie de grippe saisonnière. Selon le réseau Sentinelles qui regroupe des médecins généralistes, 783 cas ont été recensés pour 100.000 habitants la première semaine de janvier. Si un malade sur 5 est hospitalisé, il s’agit essentiellement de personnes âgées, particulièrement vulnérables.
A Vichy, troisième bassin de population le plus âgé après Nice et Menton, les services d’urgence sont débordés. La capacité d’accueil y est limitée, avec seulement 10 lits disponibles. En temps normal, il n’est pas rare que 7 à 8 personnes passent une partie de la nuit dans des conditions précaires, sur des brancards. Pendant cette épidémie, ce sont 25 patients supplémentaires que le personnel médical doit prendre en charge.
Il semblerait que le pic de l’épidémie soit atteint. En attendant de se débarrasser définitivement de cette grippe particulièrement agressive, le personnel soigne les patients tout en prenant un maximum de précautions pour éviter de propager le virus. 

L'actu de votre région en vidéo

Alors que l'épidémie de grippe aurait atteint son pic, le service des urgences de l'hôpital de Vichy est débordé

Reportage Pascal Franco / Anne-Claire Huet / Dominique Leyerloup. Intervenant: Dr David Dall'Acqua, chef de service des urgences de l'hôpital de Vichy

les + lus
les + partagés