publicité

Le made in France toujours à la mode en Haute-Loire

Près de 4 ans après le coup de com sur le Fabriqué en France et la célèbre marinière d'Arnaud Montebourg, le mouvement en faveur du made in France est toujours actif. L'exemple en Haute-Loire avec des entreprises du web comme des boutiques plus traditionnelles. 

  • France 3 Auvergne
  • Publié le
Proposer des produits 100% français, un créneau qui attire des clients. © France 3 Auvergne

© France 3 Auvergne Proposer des produits 100% français, un créneau qui attire des clients.

Dans cette boutique du Puy-en-Velay, tout est 100% français. Crayons, jeux en bois, charentaises, parapluies  ou même caleçons. Elle a ouvert il y a quatre ans à la même époque où Arnaud Montebourg avec sa célèbre marinière pronaît en faveur du made in France. D'ailleurs les clients rentre dans ce commerce pour cette spécificité.

Plus cher mais de qualité

Le magasin possède près de 80 fournisseurs dans tout l'hexagone, il mise sur des savoir-faire, des produits de tradition. Les clients sont prêts à payer le prix. « Ils savent que c'est un investissement qui est peut-être un petit peu plus cher au départ mais qui vont avoir une qualité et ils vont pouvoir amortir leur achat dans le temps », explique Marielle Barbier, la commerçante.

Le produit français, c'est également le cheval de bataille de la nouvelle boutique en ligne spécialisée dans le vêtement et l'accessoire (Luni). A l'origine, un jeune développeur web qui s'adresse à des créateurs de mode français. « Ce sont essentiellement des marques peu connues en fait de jeunes créateurs qui existent depuis deux ans trois ans pour certains », indique Grégory Planchat, pdg de la société Luni.

Pas facile de faire sa place dans ce créneau, dans un secteur industriel fortement touché par les délocalisations ces dernières années. « Le savoir-faire a disparu, les personnes qui travaillaient qui avaient ce savoir-faire font aujourd’hui autre chose. Par contre, d’un autre côté, on a toujours certaines usines qui ont continué de produire, qui existent toujours mais qui ont un manque de productivité et de commande. Aujourd’hui il y a tout un créneau à pouvoir occuper pour les années à venir. », poursuit le pdg. 

Le made in France, pour certains donc, plus qu'une mode, est un mouvement durable qui est parti il y a quelques années et qui n'est pas prêt de s'arrêter.

Le made in France en Haute-Loire

Près de 4 ans après le coup de pub sur le "Fabriqué en France" et la célèbre marinière d'Arnaud Montebourg, le mouvement en faveur du made in france est toujours actif. Certaines entreprises continuent de miser sur le 100 % francais. L'exemple en Haute-Loire avec des entreprises du web comme des boutiques plus traditionnelles. Intervenants : deux clientes, Marielle Barbier (commerçante), Grégory Planchat (pdg société Luni).  -  Reportage : Gérard Rivollier, Sandrine Montero, Magali Canuto.

 

  • Librairie des Volcans de Clermont-Ferrand : la Scop fête ses deux ans

    Deux bougies pour la librairie des volcans à Clermont-Ferrand, version Scop (Société Coopérative et Participative). Elle est gérée désormais par les salariés. La librairie se porte bien avec un chiffre d'affaire de 6 millions d'euros dont 5% de bénéfices sont redistribués aux associés.

    Mis à jour le 20/08/2016
  • Clermont-Ferrand : bilan médiocre pour les soldes d'été

    La période réglementaire des soldes estivales se termine mardi 2 août au soir, après plus de cinq semaines de promotion. Pour les commerçants c’est l’heure du bilan. Maussade, comme le temps de ce début d'été.

    Mis à jour le 02/08/2016
  • Premier bilan des soldes très satisfaisant

    Les soldes ont démarré fin juin. Aujourd'hui que reste-t-il dans les rayons? Pas grand chose apparemment, surtout dans les rayons de l'habillement. Les tailles standard sont de plus en plus difficiles à trouver. Le premier bilan de ce mois de juillet est très bon.

    Mis à jour le 23/07/2016
les + lus