Chalon-sur-Saône : deux femmes agressées au marteau en plein centre-ville

A Chalon-sur-Saône, de nombreuses forces de police et de gendarmerie recherchent l'agresseur de 2 femmes, ce vendredi 15 septembre 2017. / © Sylvain Bouillot - France 3 Bourgogne
A Chalon-sur-Saône, de nombreuses forces de police et de gendarmerie recherchent l'agresseur de 2 femmes, ce vendredi 15 septembre 2017. / © Sylvain Bouillot - France 3 Bourgogne

A Chalon-sur-Saône (71), deux femmes ont été agressées au marteau par un homme, qui aurait crié "Allah Akbar". L'une a été légèrement blessée. Les services de gendarmerie et de police sont toujours à la recherche de l'agresseur présumé.

Par T.S. (avec AFP)

A Chalon-sur-Saône, en fin de matinée, un homme a agressé au marteau deux femmes près de la place de Beaune, à 15 minutes d'intervalle. Des témoins ont entendu l'individu, vêtu de noir, crier "Allah Akbar", selon une source proche de l'enquête. "Aucune piste n'est privilégiée quant au profil de l'auteur", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Chalon-sur-Saône Damien Savarzeix, n'excluant ni une piste terroriste ni une piste psychiatrique. Un peu plus tôt, une source proche de l'enquête avait indiqué que le profil de l'auteur serait plutôt celui d'un déséquilibré. "Le parquet antiterroriste a été informé et suit le dossier" mais aucune décision sur sa saisie n'a pour l'heure été prise, a-t-il précisé.


Les deux victimes sont deux femmes (une pharmacienne, et une assistante maternelle qui ne se connaissaient pas), l'une a été légèrement blessée à l'arrière de la tête et admise au centre hospitalier. Elle s’est vue apposer quatre points de suture. L'autre victime a été choquée, selon un communiqué de la préfecture et du parquet. Les deux femmes sont ressorties de l'hôpital pour faire leur déposition auprès de la police. 

L'homme n'avait pas été retrouvé en fin de journée par les forces de l'ordre. Un hélicoptère de la gendarmerie, qui avait tourné une partie de l'après-midi au dessus de Chalon-sur-Saône, a cessé son survol, mais une cinquantaine de policiers poursuivaient les investigations et des agents étaient déployés pour sécuriser la ville.

Les patrouilles de police sont nombreuses pour retrouver l'agresseur, dans les rues et les parcs de Chalon-sur-Saône. / © Sylvain Bouillot - France 3 Bourgogne
Les patrouilles de police sont nombreuses pour retrouver l'agresseur, dans les rues et les parcs de Chalon-sur-Saône. / © Sylvain Bouillot - France 3 Bourgogne

Dans leur communiqué de presse commun, la préfecture et le parquet demandent "de ne pas diffuser sur les réseaux sociaux des informations sur l’action et le positionnement des forces de l’ordre (police et gendarmerie)." 


Le plan Vigipirate a été réarticulé à Chalon-sur-Saône, avec des militaires venus en renfort de plusieurs villes du département pour traquer l'agresseur au marteau.  

De nombreux militaires patrouillent dans les rues de Chalon-sur-Saône à la recherche de l'agresseur de 2 femmes, ce vendredi 15 septembre 2017. / © Damien Boutillet - France 3 Bourgogne
De nombreux militaires patrouillent dans les rues de Chalon-sur-Saône à la recherche de l'agresseur de 2 femmes, ce vendredi 15 septembre 2017. / © Damien Boutillet - France 3 Bourgogne


Le rappel des faits avec S. Bouillot et G. Talon :

Chalon-sur-Saône : agressions au marteau
Ce vendredi 15 septembre 2017, à Chalon-sur-Saône, deux femmes ont été agressées par un homme armé d'un marteau. Il aurait crié "Allah Akbar". L'une a été légèrement blessée. Les services de gendarmerie et de police sont toujours à la recherche de l'agresseur présumé.



Le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret (LR), a réagi sur sa page Facebook : "les forces de Police ont lancé une vaste opération de recherche d'un individu qui s'est livré ce matin à deux agressions sur des Chalonnais, les blessant au moyen d'un marteau. C'est ce qui explique qu'un hélicoptère de la gendarmerie tourne en ce moment au dessus de notre ville." Aucune école de la ville n'a été fermée, il a simplement été rappelé aux directeurs les consignes de sécurité liées au plan Vigipirate, déjà en vigueur.

Le maire de Chalon, Gilles Platret (LR), réagit à l'agression au marteau
Un homme a agressé au marteau deux femmes au centre-ville de Chalon-sur-Saône, ce vendredi 15 septembre en fin de matinée. le maire réagit.

Dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi, le maire de Chalon-sur-Saône poursuit : "l'agression au marteau, qu'ont subie ce matin, à deux endroits différents de notre ville, deux habitantes de Chalon-sur-Saône, constitue des faits d'une extrême gravité. Mes pensées vont en direction des deux victimes dont, fort heureusement, les jours ne sont pas en danger. Que l'agresseur ait, semble-t-il, voulu davantage blesser ses victimes que les tuer ne saurait en aucun cas constituer un prétexte pour oublier qu'il a accompagné ses gestes violents du cri de « Allahu Akbar », ce qui témoigne que ses références se situent très clairement du côté de l'islamisme radical. Il y aurait donc un abus d'analyse et de langage à considérer, avant que nous en sachions davantage, que nous serions "simplement" en présence d'un déséquilibré psychiatrique. Cet individu court toujours. Je sais l'intensité des efforts que déploient la Police nationale, la Gendarmerie et la Police municipale de Chalon pour l'arrêter dans les plus brefs délais. D'ici là, j'appelle l'ensemble des Chalonnaises et des Chalonnais à la plus grande vigilance."



A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition "construire le long du tramway"

Près de chez vous

Les + Lus