Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Université: deviens chercheur et découvre l'ADN !

© Gustave Roussy
© Gustave Roussy

Les chercheurs du laboratoire Génétique des Anomalies du Développement  (GAD) de Dijon ouvrent leurs portes au grand public dès le plus jeune âge les vendredi 7 et samedi 8 avril 2017. Une expérience unique puisque chacun pourra extraire son propre ADN !

Par Tiphaine Pfeiffer

C'est une première : pendant deux jours, le laboratoire de recherche en Génétique des Anomalies du Dévéloppement (GAD)  de Dijon ouvre ses portes aux visiteurs dès 6 ans.

Vendredi 7 avril et samedi 8 avril 2017, enfants et adultes se mettront dans la peau d'un chercheur.

Voir le reportage de Gabriel Talon et Dalila Iberrakene, avec:
Christophe Philippe (Maître de conférence)
Patrick Callier (Professeur en cytogénétique)
Mathilde (Elève du Lycée Hippolyte Fontaine)
Christel Thauvin (Professeur de génétique médical)
Université: deviens chercheur et découvre l'ADN !
Les chercheurs du laboratoire Génétique des Anomalies du Développement (GAD) de Dijon ouvrent leurs portes au grand public dès le plus jeune âge les vendredi 7 et samedi 8 avril 2017. Une expérience unique puisque chacun pourra extraire son propre ADN !



Au programme

Une visite des laboratoires de 45 minutes est prévue ainsi que plusieurs expériences qui permettront au grand public de se mettre dans la peau d'un chercheur en génétique du GAD. Parmi ces ateliers ludiques:
  • visualiser des cellules humaines au microscope
  • mener une enquête pour repérer des mutations génétiques
  • trier, classer et compter les chromosomes
  • et même extraire son propre ADN 

L'équipe est habituée à intervenir auprès du grand public puisqu'elle organise régulièrement des ateliers au jardin des Sciences, pendant La nuit des chercheurs ou à L'Expérimentatium.

Ce vendredi est consacré à l'accueil des scolaires avec la venue de classes de CP, de 3ème et de terminale. Demain, les visites sont ouvertes à tous de 10H à 18H dans le Bâtiment B3 de l'université de Bourgogne.

© Laboratoire GAD-Université de Bourgogne
© Laboratoire GAD-Université de Bourgogne

Le GAD, qu'est-ce que c'est ?


Cette équipe de recherche, créée en 2011, s'intéresse aux maladies générique rares qui entraînent des anomalies de développement. Elle cherche notamment à identifer les gènes responsables de ces maladies en utilisant le séquençage de l'ADN "haut-débit". Plusieurs gènes ont ainsi été identifiés par les chercheurs dijonnais ces cinq dernières années.

L'équipe, coordonnée par le Professeur Laurence Faivre, est composée de médecins, d'enseignants-chercheurs, de techniciens et de bio-informaticiens du CHU et de l'université de Bourgogne. Depuis 2013, l'équipe du GAD est membre de la Fédération hospitalo-universitaire (FHU-TRANSLAD), centre d'excellence dédié aux maladies rares, ce qui lui permet de diffuser le résultat de ces recherches auprès du milieu médical et du grand public.

Les maladies rares touchent chacune peu de personnes mais il en existe près de 6000. Elles affectent au total près de 3 millions de personnes en France soit 3% des naissances.

A lire aussi

Sur le même sujet

Nevers : la consécration pour l'USON, et son président Régis Dumange

Près de chez vous

Les + Lus