Un projet de 11 éoliennes soulève l'inquiétude dans le Jura

Eoliennes : ils n'en veulent pas
A Sermange, Gendrey et Saligney une association combat le projet de 11 éoliennes. L'enquête publique débutera en novembre. Avec Emric Verwaerde, association "les amis du patrimoine et de l'environnement de Sermange" - Alexandre Lavry, association "les amis du patrimoine et de l'environnement de Sermange" - Pierre Roux, maire DVD de Gendrey. Reportage F.Menestret et E.Laperdrix, JP Maujard.

A Sermange, Gendrey et Saligney dans le Jura, un parc de 11 éoliennes pourrait voir le jour dans les prochaines années. Les riverains se mobilisent. Leur collectif a participé cet après-midi à Dijon à la manifestation anti-éoliennes.

Par Sophie Courageot

Ils s'estiment menacés par les futures éoliennes. Les habitants n'ont pas attendu l'ouverture de l'enquête publique pour se mobiliser. Elle débutera le 10 novembre prochain et s'achèvera le 17 décembre.

Le projet de parc éolien s'implanterait sur trois communes. On compterait une éolienne à Saligney, cinq à Sermange, cinq à Gendrey.

Le parc éolien serait installé ici. Un mât de mesure du vent a déjà été implanté. Il est un peu moins haut qu'une éolienne. / © France 3 Franche-Comté : Franck Menestret
Le parc éolien serait installé ici. Un mât de mesure du vent a déjà été implanté. Il est un peu moins haut qu'une éolienne. / © France 3 Franche-Comté : Franck Menestret


Pour l'association des amis de Sermange, ce projet constitue un risque pour la santé et une nuisance pour les paysages.  Les membres de l'association invoquent la destruction de 84 hectares de forêt avec des conséquences sur la faune sauvage.  Selon l'association, 8 éoliennes seraient implantées à moins de 1000 m des habitations. De même que la château de Sermange.. 

Les opposants ont lancé une pétition en ligne. Ils espèrent voir tomber à l'eau le projet de l'entreprise Opale. Le projet de parc éolien dans ce secteur a déjà du être modifié une première fois en raison de sa proximité avec des chauves-souris, espèces protégées présentes dans les mines d'Ougney. Le maire de Gendrey que nous avons rencontré lui soutient le projet notamment parce que les communes ont besoin aujourd'hui de financements.  











A lire aussi

Sur le même sujet

Accident du travail chez Badoz à Pontarlier

Près de chez vous

Les + Lus