Sens se rapproche de Troyes et Chaumont dans un pôle métropolitain

© François Schmidt - France 3 Champagne-Ardenne
© François Schmidt - France 3 Champagne-Ardenne

Ce vendredi 7 avril, François Baroin, maire de Troyes, Marie-Louise Fort, Président de la Communauté d'agglomération du Grand Senonais, et Christine Guillemy, maire de Chaumont, ont signé un pacte de coopération pour la création d’un Pôle métropolitain qui naîtra le 1er janvier 2018.

Par Christophe Tarrisse

Sens, Troyes et Chaumont, réunis ensemble autour de leur élus, Marie-Louise Fort, François Baroin et Christine Guillemy, tous Républicains. Les 3 présidents d'intercommunalité ont signés un pacte de coopération ce vendredi 7 avril qui va permettre de créer un pôle métropolitain Troyes-Sens-Chaumont qui va regrouper 171 communes et plus de 400.000 habitants. 

Marie-Louise Fort souhaite ainsi : "faire vivre ce territoire de la grande ceinture parisienne comme une entité propre, qui continuera tout de même à entretenir ses racines régionales. Ce sera un nouvel interlocuteur, notamment sur la plan économique et pour l’enseignement supérieur." Objectif; défendreensemble leurs intérêts pour être plus entendues et peser face aux grosses métropoles, à l'instar de celle de Dijon. François Baroin estimant que "ce pôle métropolitain a vocation à être le contrepoint des grandes métropoles, la pierre angulaire du Nord-Ouest de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et du Sud-Est de la Région Grand Est".

La constitution de ce pôle métropolitain permet d’organiser le territoire de manière plus structurée et mieux coordonnée. Ainsi, une réflexion a déjà débuté autour de ces intérêts communs entre les élus et se poursuivra au sein de groupes de travail :
  • -le Développement économique permettra principalement de structurer des filières innovantes (pôles d’excellence et de compétitivité, clusters...) et de développer le haut débit.
  • -le Développement touristique permettra de valoriser les richesses de nos territoires, notamment patrimoniales, culturelles et
  • vertes, et de créer des circuits à l'aide de Pass Tourisme.
  • -les Grandes infrastructures permettra le suivi des dossiers du Centre pénitentiaire de Clairvaux, de la ligne 4 et de la liaison autoroutière TroyesAuxerreBourges –A 26 –.
  • -l’Enseignement supérieur, l’Innovation, la Recherche et le Développement apportera une meilleure répartition entre l’offre et la demande des étudiants, à travers des partenariats, et permettra de renforcer les structures de R&D
  • -l’Équilibre territorial, Ruralité, Accès aux équipements et services conduira à la redynamisation des centresbourgs et au soutien pour le développement des services publics, notamment médicaux.
  • -le Développement durable et de la Transition énergétique permettra une reconnaissance du secteur de la bioéconomie, car le territoire a la particularité nationale d’accueillir la quasitotalité des sources énergétiques nucléaire, bio raffinerie, éolien, photovoltaïque, méthanisation et biomasse .


Ce pôle métropolitain doit voir le jour le 1er janvier 2018.

Voir le reportage chez nos confréres de France 3 Champagne-Ardenne


Qu'est-ce qu'un pôle métropolitain ?

Le pôle métropolitain est un établissement public constitué par accord entre des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre. Il prend la forme d’un syndicat mixte spécifique. Il doit compter plus de 100 000 habitants et aucune obligation de continuité territoriale n’est fixée. L’adhésion de nouveaux membres est possible par accord unanime.

Fiche d'identité des membres fondateurs
Troyes
Nombre de communes : 81
Nombre d'habitants : 168 350
Superficie : 870 km²

Sens
Nombre de communes : 27
Nombre d'habitants : 58 183
Superficie : 375 km²

Chaumont
Nombre de communes : 63
Nombre d'habitants : 46 000

Témoignage instituteur accusé de viol

Près de chez vous

Les + Lus