publicité

Dijon : un affrontement a eu lieu lors d’un rassemblement aux Lentillères

Le quartier des Lentillères, sur lequel un éco-quartier doit être construit, fait l’objet d’un bras de fer entre des squatteurs et le Grand-Dijon. Un affrontement a eu lieu tôt ce matin lundi 21 septembre 2015.

  • B.L.
  • Publié le 21/09/2015 | 10:20, mis à jour le 21/09/2015 | 20:16
Des habitants s'opposent à la destruction de deux maisons sur le site des Lentillères, à Dijon. © Christophe Tarrisse

© Christophe Tarrisse Des habitants s'opposent à la destruction de deux maisons sur le site des Lentillères, à Dijon.


Des militants s'opposent à la destruction de deux maisons sur le site des Lentillères.
"Nous refusons la destruction des logements vides qui pourraient encore servir de nombreuses années et exigeons leur réquisition ou toute forme de mise à disposition”, déclarent-ils.

Des militants alternatifs s'opposent à la destruction de maisons dans le quartier des Lentillères © François-Marie Lapchine

© François-Marie Lapchine Des militants alternatifs s'opposent à la destruction de maisons dans le quartier des Lentillères



Ils ont lancé des bombes à eau sur des agents d'ERDF qui s'apprêtaient à couper l'électricité dans les deux maisons.
Cela a provoqué l'intervention des vigiles qui surveillent le site et qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.
Plusieurs personnes ont été incommodées. Un cameraman de France 3 Bourgogne qui filmait la scène a été blessé. Il a décidé de porter plainte.

Les militants se sont finalement installés dans les deux pavillons inoccupés. Ils ont installé des barricades autour des maisons avec l'intention d'y rester le plus longtemps possible. Un groupe de demandeurs d'asile a investi l'un des pavillons pour en faire son habitation principale.

Pourquoi la police n'est-elle pas intervenue lors des affrontements ?

La police était présente, mais elle a décidé de ne pas intervenir. "Vu le nombre de manifestants anarcho-libertaires qui étaient présents - violents et très menaçants - la police intervenant, ils pouvaient accroître encore la réaction de cette partie de manifestation, masquée, casquée et qui voulait surtout en découdre avec le système, l’autorité et ce que nous sommes, nous les représentants de la collectivité", a déclaré Thierry Coursin, directeur général de la SPLAAD (Société Publique Locale d’Aménagement de l’Agglomération Dijonnaise), interrogé par France 3 Bourgogne.

Une enquête sera-t-elle ouverte ?

"Je pense que des investigations vont être faites pour essayer de faire la lumière sur cette affaire pour que, éventuellement s’il y a des fautes qui ont été commises, les auteurs et les autorités en charge du dossier prennent leurs responsabilités", a expliqué Frédéric Paillard, secrétaire zonal Bourgogne Franche-Comté du syndicat Alliance Police nationale, à France 3 Bourgogne.



Dijon : un affrontement a eu lieu lors d’un rassemblement aux Lentillères
  • Reportage : Christophe Tarrisse, François-Marie Lapchine, Christophe Gaillard et Tiphaine Pfeiffer
  • Montage : Luis André

Depuis plusieurs années, un conflit oppose des habitants du quartier des Lentillères à la mairie de Dijon.
La municipalité a prévu la construction d’un écoquartier "exemplaire" qui prévoit 1 500 logements, 20 000m² de bureaux, des commerces de proximité, des espaces publics, un hectare de jardin partagé et 1 500m² de jardin conservatoire.

Ce projet est contesté par des militants alternatifs qui se sont installés sur cette ancienne friche maraîchère de 6 hectares.




les + lus
les + partagés