Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Plouisy (22) : la députée Corinne Erhel décède après s'être effondrée lors d'un meeting

Corinne Erhel, députée PS, à l'Assemblée Nationale lors de la séance de questions au gouvernement - 13/01/2016. / © IP3 PRESS/MAXPPP - C. Morin
Corinne Erhel, députée PS, à l'Assemblée Nationale lors de la séance de questions au gouvernement - 13/01/2016. / © IP3 PRESS/MAXPPP - C. Morin

La députée Corinne Erhel, soutien d'Emmanuel Macron, s'est effondrée alors qu'elle parlait lors d'un meeting à Plouisy, près de Guingamp (22), ce vendredi 5 mai. 

Par T. Peigné avec S. Salliou

Le dernier meeting des soutiens d'Emmanuel Macron a été interrompu vers 20h45, suite au malaise de Corinne Erhel. La députée, soutien de la première heure du leader d'En Marche! avait pris la parole depuis 15 minutes, lorsqu'elle s'est effondrée brutalement.

Deux médecins présents dans la salle lui ont prodigué les premiers soins. Les pompiers sont ensuite rapidement intervenus et ont procédé à un massage cardiaque. Peu après 21h30, elle a été évacuée vers l'hôpital de Saint-Brieuc.

Contacté, Olivier Allain, conseiller régional de Bretagne, présent aux côtés de Corinne Erhel lors de la réunion publique, nous a annoncé, effondré et très ému, le décès de la députée à la suite de son arrêt cardio-respiratoire.

Une information confirmée dans la douleur quelques minutes plus tard par Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement En Marche! et député du Finistère ainsi que par le président de l'Assemmblée nationale.

Ce vendredi soir, Corinne Erhel était entourée d'Olivier Allain et de François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique. Entre 200 et 300 personnes avaient fait le déplacement dans cette salle des fêtes de Plouisy, pour le dernier meeting avant le second tour de l'élection présidentielle.

Corinne Erhel était âgée de 50 ans. Membre du Parti socialiste depuis 1997, elle avait été élue députée des Côtes d'Armor en 2007. Elle faisait partie des premiers politiques de gauche à avoir rejoint Emmanuel Macron.

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Affaire Defaix : le "Madoff breton" condamné à cinq ans de prison

Près de chez vous

Les + Lus