Manuel Valls face à son gifleur aux législatives

Nolan Lapie, qui avait giflé Manuel Valls à Lamballe, sera candidat face à l'ex Premier ministre dans la première circonscription de l'Essonne lors des législatives. / © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Nolan Lapie, qui avait giflé Manuel Valls à Lamballe, sera candidat face à l'ex Premier ministre dans la première circonscription de l'Essonne lors des législatives. / © PHILIPPE LOPEZ / AFP

Nolan Lapie, le Breton qui avait giflé Manuel Valls à Lamballe, sera candidat aux législatives face à l'ancien Premier ministre de François Hollande dans l'Essonne. Son suppléant est l'humoriste controversé Dieudonné.

Par LH avec AFP

Nolan Lapie est candidat aux élections législatives dans la première circonscription de l'Essonne face à Manuel Valls.

Le jeune breton avait fait parler de lui en février dernier lorsqu'il avait giflé l'ancien Premier ministre de François Hollande à Lamballe (Côtes-d'Armor). Un geste qui lui avait valu d'être condamné à 3 mois de prison avec sursis et à 105 heures de travail d'intérêt général par le tribunal de Saint-Brieuc.

Lorsqu'il avait tenté de se présenter à l'élection présidentielle en mars dernier, Nolan Lapie avait été soutenu par Dieudonné. L'humoriste controversé sera le suppléant du jeune breton lors des législatives. Il l'a indiqué dans une vidéo sur sa chaîne Youtube et dans un post sur sa page Facebook : «Dieudo se présente bien avec Nolan Le Gifleur de Manu aux législatives face à Manuel Valls !!».

Un maire-adjoint de Grigny (Essonne), Said Laatiris, a également confirmé sur Twitter avoir croisé Dieudonné mercredi 17 mai à la préfecture de l'Essonne à Evry, alors que le dépôt des candidatures aux législatives est possible jusqu'à vendredi.

Francis Lalanne également candidat

En plus de Nolan Lapie et Dieudonné, le chanteur Francis Lalanne s'est aussi déclaré candidat pour affronter Manuel Valls dans la première circonscription de l'Essonne, en tant que suppléant d'un restaurateur d'Evry sous les couleurs du collectif 100%, un mouvement "écologiste et citoyen".

Pour Manuel Valls, cette candidature dans la circonscription d'Evry où il a toujours été élu depuis 2002, sera bien différente de ce qu'il a déjà connu. 

D'autant plus qu'il souhaitait quitter sa famille socialiste et représenter le mouvement d'Emmanuel Macron aux législatives, mais l'investiture lui a été refusée. Sur son affiche de campagne, publiée sur les réseaux sociaux, l'ex Premier ministre revendique l'étiquette "majorité présidentielle".

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus