Cet article date de plus de 3 ans

Nolan Lapie, auteur de la gifle à Manuel Valls, est candidat à l'élection présidentielle

Après avoir fait la Une de l'actualité en janvier dernier pour avoir giflé l'ex Premier ministre Manuel Valls à Lamballe, le Breton Nolan Lapie a décidé d'être candidat à l'élection présidentielle 2017.
© Nolan Lapie 2017
Pour "manifester [s]on mécontentement" contre la politique actuellement menée en France, Nolan Lapie avait décidé de gifler Manuel Valls lors de la venue de ce dernier à Lamballe, le 17 janvier dernier.

Mais pour se faire entendre et "faire bouger les choses", le jeune breton de 18 ans a décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2017. Originaire des Côtes-d'Armor, il a lancé sa page Facebook "Nolan président", qui compte plus de 7 000 abonnés, ainsi qu'une chaîne Youtube où il a posté deux vidéos présentant sa démarche. 

"Je ne fais plus confiance aux politiques, comme la majorité des gens aujourd'hui. Dans les candidats actuels à la présidentielle, personne ne représente vraiment le peuple et je me suis dit 'pourquoi ne pas devenir candidat'. Je me suis entouré d'une équipe de six personnes pour développer mes idées et je me suis lancé" explique Nolan Lapie, contacté par téléphone.

"Gifler l'oligarchie en place"

Par sa candidature, ce "Breton fier de [s]es racines" qui "ne supporte plus que l'on oppose [s]on identité bretonne à l'identité française" veut "dénoncer les dérives actuelles et surtout proposer un programme qui doit permettre à tous de construire un avenir meilleur" et "invite à continuer le combat en giflant l'oligarchie en place".

Nolan Lapie a développé quelques axes de son programme sur sa chaîne Youtube. Il propose notamment :

"Tout est possible"​

Le Breton affirme n'être "issu d'aucun parti, d'aucun réseau, d'aucune communauté organisée". 

Pour être officiellement candidat à l'élection présidentielle de 2017, Nolan Lapie doit recueillir au moins 500 parrainages de maires d'ici le vendredi 17 mars 17h. "Ça va être compliqué mais tout est possible" explique le jeune homme qui affirme avoir déjà obtenu "plusieurs parrainages sur tout le territoire français". 

S'il n'arrive pas à obtenir un nombre suffisant de soutiens pour être candidat à l'élection présidentielle 2017, le Breton envisage de se présenter "symboliquement" aux législatives d'Evry face... à Manuel Valls.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections