Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Grève illimitée dans les crèches d'Ajaccio

Grève illimitée dans les crèches d'Ajaccio / © FTVIASTELLA
Grève illimitée dans les crèches d'Ajaccio / © FTVIASTELLA

Les puéricultrices et assistantes maternelles des crèches et garderies municipales d'Ajaccio ont entamé mercredi 17 mai une grève illimitée à l'appel du Syndicat des travailleurs Corse (STC). Elle se poursuit lundi 22 mai.

Par France 3 Corse ViaStella

Les auxiliaires de puériculture accueillent normalement 400 enfants de moins de 3 ans dans 8 crèches d'Ajaccio.

Mais depuis 3 jours, elles sont fermées. Et cela risque de durer. Après 3 jours de négociations, il n'y a toujours pas d'accords entre les services municipaux et les grévistes.

Grève illimitée dans les crèches d'Ajaccio
Intervenant : Antoine Cervetti, délégué STC - France 3 Corse ViaStella - Sylvie Acquaviva, Franck Rombaldi, Nicolas Leca, Anastasia Mordin

"Nous n'avons pas d'avancées. On fera une assemblée générale pour voir si les filles se prononcent pour la grève lundi, ou alors on a un nouveau calendrier qui serait acceptable pour nous", affirme Antoine Cervetti, délégué STC.

Un calendrier prévisionnel pour l'octroi progressif d'une prime de pénibilité, c'est la proposition faite aujourd'hui par la municipalité.

Les grévistes ont été reçues par le premier adjoint au maire d'Ajaccio, Stéphane Sbraggia. Elles réclament 150 euros par semestre.

"On demande deux taux. Celui 1 + 1, c'est-à-dire à peu près 90 euros. Les 60 euros restants, on pourrait les négocier sur un calendrier qui irait jusqu'à fin 2017, début 2018", explique ce délégué syndical.

La mairie refuse de s'engager sur un montant. Une autre revendication est le remplacement des agents absents. Pour les grévistes, les règles d'encadrement permettant d'assurer la sécurité des enfants ne serait pas respectée.

Avec ce statu quo, la grève se poursuit lundi.

Sur le même sujet

La charte pour l’emploi local est-elle légale?

Près de chez vous

Les + Lus