Kingersheim (68) : la démocratie participative selon Jo Spiegel

Maire de Kingersheim depuis 1989, Jo Spiegel, veut faire de la politique autrement. Récemment, il rendait sa carte au PS. Voilà également 10 ans qu'il expérimente la démocratie participative avec ses administrés.

© France 3 Alsace
Sa dernière idée : créer une "Agora 15-20" : une assemblée participative réunissant élus, représentants d'associations et des citoyens cooptés. Ensemble, ces "agoracteurs" étudient toutes les mesures qu'entend prendre le maire pour la commune. Un concept qui est dans la droite ligne de ce que Jo Spiegel veut initier depuis une dizaine d'années dans sa commune : associer autant que possible les 13.000 habitants aux choix à faire dans la commune, être dans la plus grande transparence possible avec eux, pour casser cette "déprime démocratique" qui croît selon lui.

Une démarche à laquelle n'adhèrent pas tous les habitants, et que l'opposition qualifie de "jouet politique", de "hochet donné au peuple".

Jo Spiegel a annoncé qu'il ne briguerait pas un autre mandat de maire.

durée de la vidéo: 02 min 36
Kingersheim : la democratie participative selon Jo Spiegel

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter