Saint-Louis : bus et tram vont bientôt augmenter

On connaît depuis cette semaine les tarifs de la future ligne 3 du tramway entre Saint-Louis et Bâle centre. Ils s'appliqueront aussi aux lignes de bus 603 et 604 qui desservent Bâle. Il faudra dépenser 2, 80 euros pour passer la frontière au lieu d'1, 50 euros aujourd'hui.

Par PhD

Les tarifs ont été dévoilés mercredi à l'occasion de la séance du conseil de Saint-Louis Agglomération. La nouveauté s'appelle "Inflex". C'est ainsi qu'a été baptisé le tarif pour les transports transfrontaliers entre Saint-Louis et Bâle, à compter du 10 décembre prochain. La date correspond à la mise en service de la future ligne 3 du tramway.

Jean-Marie Zoelle, maire de Saint-Louis et président de la commision transport a révélé le prix du ticket : 2, 80 euros. La surprise c'est que ce tarif s'appliquera aussi aux usagers des bus 603 et 604 du réseau Distribus, qui se rendent jusqu'à Schifflände.  A ce jour, il en coûte 1, 50 euros pour aller à Bâle. Un prix plutôt bas, accordé grâce à une convention avec les partenaires suisses, lesquels accordaient une dérogation exceptionnelle sur le prix du billet depuis le passage à l'Euro. Contacté par téléphone, Hubert Vaxelaire, le responsable du service transport à Saint-Louis Agglomération, nous a expliqué que "les gestionnaires du réseau suisse ont profité de l'arrivée du tram 3 pour mettre un terme à cette situation".


Concernant les trajets sur le territoire français, le ticket de transport passera, lui, de 1, 50 à 1, 70 euros. A noter que cette augmentation entrera en vigueur, un peu plus tard, le 1er janvier 2018. Des investissements nécessaires sur le réseau justifent ce nouveau prix selon la commission transport. Il faut en effet équiper pas moins de 120 arrêts de bus pour la mise aux normes accessibilité. Et de nombreux projets sont en cours.

Depuis le 1er janvier 2017, La communauté de communes de Saint-Louis a absorbé celle des Portes du Sundgau et celle du Pays de Sierentz pour devenir "Saint-Louis Agglomération", passant de dix à quarante communes. Les élus et les professionnels du secteur réfléchissent à la façon dont ce nouveau territoire va être desservi dans l'avenir. Une étude est actuellement en cours, dont les premières conclusions seront rendues dès cet automne.

Images d'archives - Prunelle et Philou au zoo de l'Orangerie

Près de chez vous

Les + Lus