Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Info France 3 : Deux militaires meurent noyés dans la Marne lors d'un exercice à Cumières

Info France 3 : Deux militaires meurent noyés dans la Marne lors d'un exercice à Cumières / © Charles-Henry Boudet
Info France 3 : Deux militaires meurent noyés dans la Marne lors d'un exercice à Cumières / © Charles-Henry Boudet

Deux militaires sont morts noyés ce matin à Cumières alors qu'ils effectuaient un exercice en canoë sur la Marne.

Par D.C.

Deux militaires ont trouvé la mort ce vendredi à Cumières alors qu'ils effectuaient un exercice en canoë sur la Marne.

Les militaires avaient pris place dans une embarcation lors d'une "sortie cohésion canoë" organisée sur la Marne, et les noyades se sont produites "au niveau du barrage de Cumières", a expliqué le commandement de la zone Est. Les pompiers ont été alertés vers 11 heures ce matin. Une bonne trentaine d'entre eux, dont des plongeurs, ont été acheminés sur place.

Arrivés sur place, les secours ont très vite repêché le premier corps, avant de découvrir le second aux alentours de 13 heures.

Les deux soldats, âgés d'une vingtaine d'années, étaient des légionnaires issus du 2e régiment d'infanterie de Nîmes.

Les circonstances de l'accident restent à éclaircir. L'autopsie sera réalisée à l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie Nationale, situé en région parisienne.

Les précisions du maire de Cumières

"Ca s'est déroulé au niveau du barrage de Cumières", a par ailleurs raconté à nos confrères de l'AFP le maire de la commune, José Tranchant, qui s'est rendu sur place. "Les hommes remontaient le courant et puis, au lieu de faire demi-tour avant le barrage, ils ont été un peu trop près du barrage je pense. Et comme il y a des tourbillons... Deux hommes ont fait une erreur et deux autres ont essayé de les aider mais n'ont pas réussi".

Selon le maire, cet accident n'est pas le premier du genre. "La dernière fois ça remonte à 5-6 ans, quelqu'un qui avait plongé..." "C'est un piège, ce truc-là. Nous, on est du village, on sait très bien qu'il ne faut pas y aller, c'est dangereux", a-t-il encore affirmé.


Sur le même sujet

Agriculteurs burkinabés en Champagne Ardenne

Près de chez vous

Les + Lus