Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Lille : bientôt 2500 logements sur le site de la Gare Saint-Sauveur

© Google Maps
© Google Maps

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse a signé vendredi l'acte de cession à la ville et à la Métropole européenne de Lille d'une vaste
friche de la SNCF où sera édifié un nouveau quartier avec 2.500 logements, plus importante opération de ce type en France.

Par AFP

Le prix de cession de ce terrain de 23 ha dans le quartier de l'ancienne gare Saint-Sauveur, à proximité du centre de Lille, s'élève à
7 millions d'euros, "bien en deçà des prix du marché", a souligné Mme Cosse devant la presse. La vente s'inscrit en effet dans la loi dite de "mobilisation du foncier public" de janvier 2013, qui permet à l'Etat de vendre les terrains à des prix inférieurs à leur valeur vénale "dès lors qu'ils ont vocation à accueillir des programmes de logements, notamment sociaux".

"L'idée est de permettre aux classes moyennes de Lille de se loger dans du neuf au centre ville", a ajouté la ministre. Le programme comprend du logement social, privé, en locatif ou en accession, ainsi que des commerces, des lieux culturels et des espaces verts. En termes de nombre de logements, il s'agit du plus important programme entrant dans le cadre d'une cession de foncier public, devant celui de Nantes-Mellinet (1.000 logements).  

"Il y avait un blocage très fort de la part de Réseau Ferré de France qui ne voulait pas vendre ces terrains à la ville", a rappelé Mme Cosse, pour qui "il n'y a pas beaucoup de métropoles qui ont cette capacité à construire en plein centre ville un quartier nouveau". "Les négociations ont été très difficiles avec RFF", a confirmé la maire de Lille, Martine Aubry, se félicitant d'un "tarif formidable" pour cette acquisition.

Sur le même sujet

Michel Mallory, le parolier du show biz français

Près de chez vous

Les + Lus