Christopher Nolan et ses équipes ont achevé cette semaine leur tournage à Dunkerque. Pendant cinq semaines, ils ont fait revivre pour le cinéma l'Opération Dynamo de mai/juin 1940, dramatique épisode de la Seconde Guerre Mondiale. Vingt quatre jours durant, on a pu observer, souvent de loin, ce grand spectacle hollywoodien mêlant 1500 figurants, des avions, des navires d'époque. En voici le récit en images (attention aux "spoilers").  

Premier jour de tournage à Leffrincoucke. / © MaxPPP
Premier jour de tournage à Leffrincoucke. / © MaxPPP

 

Jour 1 (23 mai) : premier clap à Leffrincoucke

Les premières images de Dunkirk sont filmées dans la matinée, à Leffrincoucke, dans le prolongement de Malo-les-Bains. On aperçoit des soldats britanniques marchant tranquillement le long de la plage depuis laquelle on peut apercevoir Dunkerque en arrière-plan.

Des soldats britanniques patrouillent sur la plage de Leffrincoucke. / © Facebook / DidierH@u Photos
Des soldats britanniques patrouillent sur la plage de Leffrincoucke. / © Facebook / DidierH@u Photos

L’après-midi, Christopher Nolan installe ses coûteuses caméras IMAX dans les rues de Malo-les-Bains, qui ont repris leur apparence de mai 1940, avec des murs de sacs de sable installés pour la défense du secteur.

Dunkerque : premier jour de tournage du film Dunkirk
Reportage de Marie-Noëlle Grimaldi et Frédérik Giltay

Des scènes sont filmées rue Belle-Rade et rue des Fusillés, près du n°12. Un jeune soldat vient réclamer à boire à un habitant.
Un soldat britannique vient se rafraîchir rue des Fusillés. / © MaxPPP
Un soldat britannique vient se rafraîchir rue des Fusillés. / © MaxPPP

 

Jour 2 (24 mai) : ça tire dans les rues de Malo

De nouvelles scènes sont tournées à Malo-les-Bains, entre la rue Belle-Rade, la rue des Fusillés et la rue de la Colline, ainsi que dans les jardins de certaines propriétés.

Le 2e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Le jeune acteur anglais Fionn Whitehead incarne un soldat britannique qui doit courir pour esquiver les tirs de mitrailleuse de l’aviation allemande.

Fionn Whitehead "esquive" des tirs dans un jardin de Malo. / © MaxPPP
Fionn Whitehead "esquive" des tirs dans un jardin de Malo. / © MaxPPP
Fionn Whitehead passe en courant devant l'équipe technique. / © MaxPPP
Fionn Whitehead passe en courant devant l'équipe technique. / © MaxPPP

On le voit s’agripper à un portail bleu, en bois, au 36, rue Belle-Rade avec un autre soldat qui est abattu.

Fionn Whitehead et un autre soldat tentent de franchir un portail sous la mitraille. / © MaxPPP
Fionn Whitehead et un autre soldat tentent de franchir un portail sous la mitraille. / © MaxPPP
Un soldat britannique abattu sur un trottoir de Malo. / © MaxPPP
Un soldat britannique abattu sur un trottoir de Malo. / © MaxPPP

L’équipe des effets spéciaux a placé un système de détonation sur le portail pour simuler l’impact des balles.

Le système de détonation pour simuler l'impact des balles sur le bois. / © MaxPPP
Le système de détonation pour simuler l'impact des balles sur le bois. / © MaxPPP

Fionn Whitehead – qui effectue ses débuts au cinéma - est ensuite filmé un fusil à la main tandis que de gros ventilateurs diffusent les tracts de l’aviation allemande invitant les alliés à se rendre.

Fionn Whitehead en position de combat dans un jardin de Malo. / © MaxPPP
Fionn Whitehead en position de combat dans un jardin de Malo. / © MaxPPP

Le jeune acteur apparaît ensuite aux côtés de soldats français postés sur les barricades, à l’abri des sacs de sable.

Des soldats français sur une barricade rue Belle-Rade. / © Ville de Dunkerque
Des soldats français sur une barricade rue Belle-Rade. / © Ville de Dunkerque
Un patrouille française rue Belle-Rade. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Un patrouille française rue Belle-Rade. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Un soldat français sur une barricade. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Un soldat français sur une barricade. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Fionn Whitehead aux côtés du comédien français Damien Bonnard. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Fionn Whitehead aux côtés du comédien français Damien Bonnard. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

L’un d’eux est joué par le comédien Damien Bonnard (Rester vertical, Un Plan Parfait…).
Fionn Whitehead filmé en plan serré par Hoyte van Hoytema, le chef opérateur de Christopher Nolan. / © MaxPPP
Fionn Whitehead filmé en plan serré par Hoyte van Hoytema, le chef opérateur de Christopher Nolan. / © MaxPPP

 

Jour 3 (25 mai) : manœuvres sur la jetée Est

Le tournage se déplace vers la plage puis la jetée Est de Malo où embarquèrent la plupart des 338 000 soldats alliés évacués lors de l’Opération Dynamo. Une jetée en bois, peinte en blanc, identique à celle qui existait en 1940, a été recréée par les décorateurs du film.

Des soldats britanniques prennent place sur la jetée Est, comme en 1940. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des soldats britanniques prennent place sur la jetée Est, comme en 1940. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Mais les scènes sont tournées sur le môle en béton et en pierre où a été installé un canon de défense anti-aérienne.

Un soldat britannique et un tirailleur en attente sur le tournage. / © Facebook / Luc Decreton
Un soldat britannique et un tirailleur en attente sur le tournage. / © Facebook / Luc Decreton
La caméra est placée au milieu des figurants. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
La caméra est placée au milieu des figurants. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Plusieurs dizaines de figurants sont présents, en uniformes, ainsi que Fionn Whitehead et l’acteur gallois Aneurin Barnard (Thirteen, The White Queen, Guerre et Paix…) qui incarne lui aussi un soldat, baptisé Gibson. Les deux hommes portent un blessé sur un brancard.

Le Rogaland amarré le long de la jetée en bois. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Le Rogaland amarré le long de la jetée en bois. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Des navires de guerre néerlandais ont été transformées en vaisseaux de la Royal Navy. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des navires de guerre néerlandais ont été transformées en vaisseaux de la Royal Navy. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Le Rogaland, paquebot norvégien transformé en navire hôpital, est accosté le long de la jetée, tandis que deux vaisseaux néerlandais des années 1950 – le MLV Castor et le dragueur de mines Hr. Ms. Naaldwijk  - manoeuvrent dans les bassins de l’avant-port.

Le 3e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Ils ont été redécorés pour "incarner" deux navires de guerre britanniques : le HMS Basilisk (H11) et le HMS Britomart (J22). Le premier fut détruit par les bombes allemandes lors de l’Opération Dynamo, le second en revanche n’était pas présent à Dunkerque en mai/juin 1940.
Christopher Nolan au milieu des figurants sur la jetée Est. / © MaxPPP
Christopher Nolan au milieu des figurants sur la jetée Est. / © MaxPPP

 

Jour 4 (26 mai) : 1500 figurants sur la plage

C'est le premier temps fort du tournage (voir reportage complet réalisé ce jour là). La plage de Malo et la digue de Mer sont bouclées sur près de 2 kilomètres et 1500 figurants sont mobilisés dès le lever du jour pour constituer les rangs du Corps Expéditionnaire Britannique rassemblé à Dunkerque pour être évacué.

Dunkirk : un défi pour les centaines de figurants
Reportage de Marie-Noëlle Grimaldi et Frédérik Giltay

Des trompe-l’œil en carton, représentant des silhouettes de soldats, viennent renforcer visuellement l’effet de foule.

Les figurants les plus éloignés de la caméra ont des uniformes plus sommaires et sont placés près de silhouettes en carton. / © Yann Fossurier / F3NPDC
Les figurants les plus éloignés de la caméra ont des uniformes plus sommaires et sont placés près de silhouettes en carton. / © Yann Fossurier / F3NPDC

Face à eux, quatre navires croisent en mer. Le Castor et le Naaldwijk, mais aussi un autre dragueur de mines néerlandais, Hr. Ms. Sittard, ainsi que le long escorteur français Maillé-Brézé.

Les figurants alignés devant le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier / F3 NPDC
Les figurants alignés devant le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier / F3 NPDC

Le premier "incarne" le HMS Havant (H32), détruit pendant l’Opération Dynamo, le second porte deux identifications distinctes de part et d’autre de sa coque : D36 pour le HMS Vivacious et D54 pour le HMS Vanquisher, deux vaisseaux qui jouèrent un rôle majeur dans l’évacuation des soldats alliés vers l’Angleterre.

Des figurants et des trompe-l'oeil alignés sur la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Des figurants et des trompe-l'oeil alignés sur la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

En arrière-plan, derrière la jetée Est, des feux sont allumés pour reconstituer l’incendie des raffineries et des dépôts de carburant du port. Une épaisse fumée noire se dégage vers le ciel.

L'incendie des raffineries et des dépôts de carburant a été reconstitué. / © Yann Fossurier / F3 NPDC
L'incendie des raffineries et des dépôts de carburant a été reconstitué. / © Yann Fossurier / F3 NPDC

Le comédien Fionn Whitehead est filmé courant rue Belle-Rade et déboulant sur la digue de Mer. Les devantures d’un "Grand Hôtel de la Plage" et d’un "Restaurant de la Digue" ont été créées par les décorateurs au croisement des deux allées.

Le décor de cimenterie créer pour "masquer" la façade trop moderne du Kursaal. / © MaxPPP
Le décor de cimenterie créer pour "masquer" la façade trop moderne du Kursaal. / © MaxPPP

Un peu plus loin, l’imposante et moderne façade du Kursaal, le palais des congrès dunkerquois, a été transformée en cimenterie, la place du Centenaire recouverte de sable. Les enseignes des restaurants de la digue ont été masquées elles aussi.

Christopher Nolan, coiffé d'un bob, passe ses troupes en revue sur la plage. / © MaxPPP
Christopher Nolan, coiffé d'un bob, passe ses troupes en revue sur la plage. / © MaxPPP


Christopher Nolan et Hoyte van Hoytema, son chef opérateur, filment sur la plage, depuis la digue de Mer, puis dans les rangs, où se trouve aussi l’acteur Aneurin Barnard. Des prises de vue aériennes sont également effectuées depuis un hélicopère. A chaque passage de l’appareil, les figurants se mettent à courir, puis tombent dans le sable, comme touchés par les mitrailleuses d’un avion allemand invisible.

Video du 4e jour de tournage de "Dunkirk"
Des soldats paniqués sur la plage de Malo. / © MaxPPP
Des soldats paniqués sur la plage de Malo. / © MaxPPP

Un véritable Spitfire, célèbre chasseur britannique de la Seconde Guerre Mondiale, va quand même faire son apparition au-dessus des têtes. Au sol, les soldats lèvent le poing et poussent un cri pour le saluer.

Un authentique Spitfire manoeuvre au-dessus de Malo-les-Bains. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Un authentique Spitfire manoeuvre au-dessus de Malo-les-Bains. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

Dans les airs, l’hélicoptère vient filmer au plus près le cockpit lors du survol de la plage. La séquence s’annonce très spectaculaire à l’écran !

Un Spitfire filmé de très près par un hélicoptère au-dessus de la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Un Spitfire filmé de très près par un hélicoptère au-dessus de la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

Plus tard dans l’après-midi, un catamaran, équipé d’un bras mobile pour manoeuvrer la caméra, vient saisir au ras des vagues les images des soldats se précipitant dans l’eau.

Le catamaran "Ocean Wind 4" utilisé pour filmer sur l'eau. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Le catamaran "Ocean Wind 4" utilisé pour filmer sur l'eau. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Soldats britanniques à l'eau ! / © MaxPPP
Soldats britanniques à l'eau ! / © MaxPPP

Derrière le périmètre de sécurité installé par la production, de nombreux Dunkerquois ont pu assister, de leurs yeux, au tournage de ces scènes.
L'armée de figurants constituée par Christopher Nolan sur la plage de Malo. / © MaxPPP
L'armée de figurants constituée par Christopher Nolan sur la plage de Malo. / © MaxPPP

 

Jour 5 (27 mai) : explosions sur la plage

Le tournage se poursuit sur la plage de Malo, avec pour point d’orgue des séquences très spectaculaires de bombardements.

Vision artistique des bombardements simulés sur la plage de Malo par Vincent Villemaire. / © Facebook / Vincent Villemaire Photographie
Vision artistique des bombardements simulés sur la plage de Malo par Vincent Villemaire. / © Facebook / Vincent Villemaire Photographie

Des explosifs placés dans le sable recréent l’impact des bombes tombant à proximité de centaines de figurants/soldats qui doivent se coucher au sol.

Les figurants couchés dans le sable lors des explosions. / © MaxPPP
Les figurants couchés dans le sable lors des explosions. / © MaxPPP
Vidéo des explosions sur la plage de Malo

Un cascadeur relié par un filin à un petit portique est éjecté dans les airs, devant l’objectif de la caméra.

Répétition d'une scène d'explosion avec un cascadeur

Des répliques miniatures et radioguidées de Stukas, célèbres bombardiers allemands d’attaque en piqué, multiplient les figures dans le ciel, au-dessus des soldats qui brandissent pour certains des fusils.

Un soldat britannique tente d'abattre un avion allemand au-dessus de lui. / © MaxPPP
Un soldat britannique tente d'abattre un avion allemand au-dessus de lui. / © MaxPPP
Vidéo des Stukas miniatures utilisés sur le tournage

Fionn Whitehead et Aneurin Barnard sont filmés courant sur la plage en direction de la jetée Est, portant un blessé sur un brancard, au milieu des soldats.

Fionn Whitehead et Aneurin Barnard transportent un blessé devant la caméra de Nolan. / © MaxPPP
Fionn Whitehead et Aneurin Barnard transportent un blessé devant la caméra de Nolan. / © MaxPPP
Les figurants en mouvement, transportant des blessés devant la fausse cimenterie du Kursaal. / © MaxPPP
Les figurants en mouvement, transportant des blessés devant la fausse cimenterie du Kursaal. / © MaxPPP
Tournage derrière les dunes. / © MaxPPP
Tournage derrière les dunes. / © MaxPPP

Ce sont les dernières scènes tournées sous les fenêtres des habitants de Malo-les-Bains.

Grosse explosion "façon Hollywood" à Malo. / © MaxPPP
Grosse explosion "façon Hollywood" à Malo. / © MaxPPP

 

Jour 6 (30 mai) : le temps se gâte

Les conditions météo ont radicalement changé pour cette deuxième semaine de tournage. Le ciel est bas, il y a du vent, de la pluie et la mer est agitée. La visibilité est très mauvaise, mais cela ne semble pas contrarier dans l’immédiat Christopher Nolan qui continue de filmer même s’il va devoir réorganiser son planning.

Conditions de tournage dantesques sur la plage. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Conditions de tournage dantesques sur la plage. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Sur la plage, des soldats/figurants restent immobiles à côté des vagues.

Les figurants alignés et immobiles patientent devant la mer déchaînée. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video
Les figurants alignés et immobiles patientent devant la mer déchaînée. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video

D’autres sont regroupés en rangs serrés sur la jetée Est. "C'était horrible", témoigne l'un d'eux sur son compte Twitter. "On se prenait les bourrasques de vent et la pluie dans la gueule. (…) Nolan nous a fait marcher tout le long de la jetée dans un climat apocalyptique, intenable. (…) Certains ont même du partir parce qu’ils ne tenaient plus sur place. (…) Nolan et son équipe étaient au bout (de la jetée), et nous on était tous regroupés devant lui. C’est à ce moment là que j’ai compris pourquoi Nolan ne voulait pas qu’on aille se réchauffer pendant la journée. Il voulait qu'on souffre, qu'on ressemble à de vrais soldats, et bon sang, je peux vous garantir que c'était le cas".

Le décor de la jetée Est, loin des regards. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video
Le décor de la jetée Est, loin des regards. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video

Un long plan séquence est tourné sur la jetée parmi les figurants avec les acteurs Fionn Whitehead et Aneurin Barnard.

Les figurants s'abritent derrière le parapet de la jetée Est. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video
Les figurants s'abritent derrière le parapet de la jetée Est. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video

 

Jour 7 (31 mai) : la pluie encore

L’équipe de tournage doit encore composer avec des conditions météo difficiles. Les figurants, le visage éprouvé, sont de nouveau regroupés sur la jetée Est.

Les troupes britanniques, enveloppées de couvertures, patientent sur la jetée Est. / © Facebook / Luc Decreton
Les troupes britanniques, enveloppées de couvertures, patientent sur la jetée Est. / © Facebook / Luc Decreton

Une petite barge est amarrée en contrebas. A bord, un système de pompes projette de l’eau à la verticale pour simuler les bombes tombant dans la mer à proximité des soldats.

Une barge est installée en contrebas de la jetée pour propulser de l'eau. / © Facebook / Luc Decreton
Une barge est installée en contrebas de la jetée pour propulser de l'eau. / © Facebook / Luc Decreton
L'enfer des troupes britanniques à Dunkerque recréée pour le cinéma. / © Facebook / Luc Decreton
L'enfer des troupes britanniques à Dunkerque recréée pour le cinéma. / © Facebook / Luc Decreton

Pendant ce temps, le Rogaland, le bateau hôpital, manœuvre entre la jetée Est et l’avant-port.
Christopher Nolan (à gauche), cheveux au vent, dirige ses troupes sur la jetée. / © Facebook / Luc Decreton
Christopher Nolan (à gauche), cheveux au vent, dirige ses troupes sur la jetée. / © Facebook / Luc Decreton

 

Jour 8 (1er juin) : premier embarquement

Christopher Nolan tourne encore sur la jetée Est mais aussi à bord du Rogaland où les personnages joués par Fionn Whitehead et Aneurin Barnard ont déposé le blessé qu’ils transportaient dans leur brancard.

"Dunkirk" : le tournage compose avec une météo difficile
Reportage de Marie-Noël Grimaldi et Dominique Dumont.

Selon quelques infos parvenues à nos oreilles, les deux soldats ne sont pas invités à rester sur le navire hôpital et doivent être débarqués.

Le 8e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

A proximité du Rogaland, un autre navire plus petit, de type Motor Launch, avec des marins à bord, effectue des manoeuvres.

Le Rogaland photographié dans la brume par Julien Valcke. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Le Rogaland photographié dans la brume par Julien Valcke. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

 

Jour 9 (2 juin) : à bord du Rogaland

L’équipe de Dunkirk déserte temporairement la jetée pour tourner, nous a-t-on confié, des séquences à bord du Rogaland avec un petit nombre de figurants.
Le Rogaland, paquebot norvégien, transformé en navire hôpital pour le film. / © Facebook / Luc Decreton
Le Rogaland, paquebot norvégien, transformé en navire hôpital pour le film. / © Facebook / Luc Decreton

 

Jour 10 (3 juin) : des stars entrent en scène

De nouveaux acteurs font leur apparition sur le tournage. Parmi eux, on reconnaît le Nord-Irlandais Kenneth Branagh (Celebrity, Henry V, Beaucoup de bruit pour rien, Frankenstein, Wallander, Harry Potter…) et l’Anglais James d’Arcy (Broadchurch, Agent Carter…). Ils incarnent visiblement deux officiers.

James d'Arcy (à gauche) et Kenneth Branagh (à droite) entourent un 3e acteur non identifié. / © Facebook / DidierH@u Photos
James d'Arcy (à gauche) et Kenneth Branagh (à droite) entourent un 3e acteur non identifié. / © Facebook / DidierH@u Photos

Branagh porte les insignes de commandant de la Royal Navy et pourrait ainsi jouer le rôle de James Campbell Clouston, l’un des héros de l’Opération Dynamo de 1940, qui organisa et dirigea le rembarquement des troupes sur la jetée Est plusieurs jours durant, avant de connaître un funeste sort…

Kenneth Branagh, sur la jetée, vient à la rencontre d'un officier supérieur. / © Ville de Dunkerque
Kenneth Branagh, sur la jetée, vient à la rencontre d'un officier supérieur. / © Ville de Dunkerque
Kenneth Branagh salue l'officier supérieur. / © Facebook / Didier H@u Photos
Kenneth Branagh salue l'officier supérieur. / © Facebook / Didier H@u Photos

James d’Arcy, lui, porte un uniforme de la British Army. L’absence de liseré rouge sur sa casquette indique qu’il ne s’agit pas d’un officier de très haut rang. Il semble arborer sur les épaules des insignes de capitaine.

James d'Arcy s'avance vers la caméra sur la jetée. / © Facebook / Didier H@u Photos
James d'Arcy s'avance vers la caméra sur la jetée. / © Facebook / Didier H@u Photos

Un troisième acteur plus âgé, que nous ne sommes pas parvenus à identifier (son nom ne figure pas pour l'instant dans le casting annoncé) se trouve à leurs côtés sur la jetée. Il porte quant à lui les insignes de contre-amiral.

Discussion à trois sur la jetée. / © Ville de Dunkerque
Discussion à trois sur la jetée. / © Ville de Dunkerque
Les acteurs se détendent entre deux prises sur la jetée. / © Ville de Dunkerque
Les acteurs se détendent entre deux prises sur la jetée. / © Ville de Dunkerque

Il pourrait s’agir du personnage de Frederic Wake-Walker, qui joua lui aussi un rôle opérationnel important à bord du petit torpilleur MTB 102. Un bateau qui a survécu à l’évacuation de Dunkerque et que son propriétaire a accepté de prêter pour le tournage.

Le personnage du contre-amiral dirigé par Christopher Nolan (à droite) / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Le personnage du contre-amiral dirigé par Christopher Nolan (à droite) / © Facebook / Julien Valcke Photographe

Mais c’est une autre vedette de la Royal Navy, de type Motor Launch, qui se trouve à proximité de la jetée.

Un officier, portant les insignes de capitaine, à bord d'une vedette rapide de la marine britannique. / © Facebook / Didier H@u Photos
Un officier, portant les insignes de capitaine, à bord d'une vedette rapide de la marine britannique. / © Facebook / Didier H@u Photos

A bord, un acteur – que nous n’avons pas non plus identifié – porte un uniforme d’officier de marine avec les insignes de capitaine. Serait-ce le personnage de William Tennant, l’homme qui supervisa à Dunkerque l’ensemble des opérations d’évacuation ?

Le 10e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

De nombreux figurants sont également mobilisés sur la jetée et à bord du Rogaland, le navire hôpital. Un décor d’épave est visible en contrebas. Seul un mât et une cheminée sortent de l’eau.

Des figurants sur la jetée et le pont du Rogaland. / © Facebook / Didier H@u Photos
Des figurants sur la jetée et le pont du Rogaland. / © Facebook / Didier H@u Photos

Harry Styles semble être présent sur le "plateau". Le chanteur du boys band One Direction effectue ses débuts d’acteurs sous la direction de Christopher Nolan. D’après les photos des essais qu’il a effectués la semaine précédant le tournage, il incarne un soldat britannique.
Le tournage de Christopher Nolan sur la jetée. / © MaxPPP
Le tournage de Christopher Nolan sur la jetée. / © MaxPPP

 

Jour 11 (6 juin) : explosion spectaculaire sur la jetée

Le tournage de Dunkirk reprend là où il s’était arrêté vendredi : sur la jetée Est et le Rogaland. Le temps est encore couvert dans la matinée.

Le 11e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

L’Ocean Wind 4, le catamaran équipé d’une caméra IMAX, est de sortie pour filmer une scène au pied de la jetée où les acteurs Fionn Whitehead et Aneurin Barnard sont agrippés.

Christopher Nolan et Aneurin Banard au pied de la jetée. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Christopher Nolan et Aneurin Banard au pied de la jetée. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Se cachent-ils ? Ont-ils échappé à un naufrage ? Impossible de savoir. Le décor de bateau coulé est toujours installé à proximité.

La maquette d'épave installée le long de la jetée. / © Facebook / Luc Decreton
La maquette d'épave installée le long de la jetée. / © Facebook / Luc Decreton

Dans l’après-midi, un magnifique ciel bleu fait son apparition. Sur la jetée, des portiques et des filins ont été installés. Des cascadeurs, habillés en soldats, sont harnachés pour les besoins d’une scène extrêmement spectaculaire.

L'explosion sur le jetée projette deux cascadeurs dans l'eau. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
L'explosion sur le jetée projette deux cascadeurs dans l'eau. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

Des sirènes retentissent puis une violente explosion fait voler en éclat la jetée en bois au beau milieu des nombreux figurants habillés en soldats ou en marins. Deux cascadeurs sont éjectés dans l’eau. Hoyte van Hoytema, le chef opérateur, tient la caméra dans les premiers rangs. La scène devrait être extrêmement impressionnante sur grand écran.
L'explosion en plan large vue par Vincent Villemaire. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
L'explosion en plan large vue par Vincent Villemaire. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

 

Jour 12 (7 juin) : incendie sur le Rogaland

De la fumée se dégage sur le pont du Rogaland, le navire hôpital amarré le long de la jetée. Des figurants/soldats et des figurantes/infirmières s’agitent, paniqués, à bord.

De la fumée se dégage du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
De la fumée se dégage du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Plus tard, le HMS Medusa (ML1387), une authentique vedette de type Motor Launch qui s’illustra lors du débarquement en Normandie le 6 juin 1944, se faufile entre la jetée et le décor de l’épave.

Un groupe de soldats descend à bord du Medusa. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Un groupe de soldats descend à bord du Medusa. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Un groupe de soldats britanniques, équipés de gilets de sauvetage, grimpe à une échelle pour se hisser sur la jetée en bois puis se dirige à son extrémité pour embarquer à bord du Medusa.

Le 12e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Harry Styles ferme la marche du groupe puis est rejoint par Fionn Whitehead et Aneurin  Barnard.

Christopher Nolan, aux côtés d'Aneurin Barnard et Fionn Whitehead qui chahutent. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Christopher Nolan, aux côtés d'Aneurin Barnard et Fionn Whitehead qui chahutent. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Ces deux derniers sont trempés et n’ont pas de gilets de sauvetage. Le groupe passe devant Kenneth Branagh pour effectuer un comptage. L'officier se rapproche ensuite de Whitehead et Barnard et la prise de vue s’interrompt.

Harry Styles se trouve tout à gauche sur la jetée, en gilet de sauvetage. / © Facebook / Bertrand Bonnet / BB Photo Vidéo
Harry Styles se trouve tout à gauche sur la jetée, en gilet de sauvetage. / © Facebook / Bertrand Bonnet / BB Photo Vidéo

 

Jour 13 (8 juin) : rembarquement sur le "Jaguar"

Christopher Nolan et son équipe sont de nouveau au travail sur la jetée Est. Le temps est au beau fixe. Des figurants/soldats sont filmés  embarquant à bord du Sittard.

Des marins et des soldats sur le pont du HMS Jaguar (F34). / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des marins et des soldats sur le pont du HMS Jaguar (F34). / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Le navire de guerre est filmé quittant la jetée sous le regard de Kenneth Branagh et James d’Arcy.

Le 13e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet (1)

Comme le Maillé-Brézé, le Sittard porte deux inscriptions sur sa coque : H32, à bâbord, pour incarner le HMS Havant (coulé lors de l’Opération Dynamo), et F34, à tribord, pour le HMS Jaguar, un vaisseau qui évacua 700 soldats vers Douvres le 28 mai avant d’être sérieusement endommagé par les avions allemands. Mais il ne fut pas détruit.

Le 13e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet (2)

C’est le F34 qui est filmé ce mercredi. Les figurants ont été concentrés à tribord (côté droit) pour faire légèrement pencher le navire et donner l’impression d’une surcharge.

Les Stukas miniatures sur la plage. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Les Stukas miniatures sur la plage. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Vision artistique de l'attaque des Stukas sur le tournage de "Dunkirk"' (les avions ont été déplacés vers le bas). / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Vision artistique de l'attaque des Stukas sur le tournage de "Dunkirk"' (les avions ont été déplacés vers le bas). / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

Pendant ce temps-là, sur la plage, des modèles réduits radioguidés de Stukas sont utilisés pour filmer des scènes au-dessus de soldats qui se jettent au sol pour esquiver les bombes.
Un cascadeur se couche sur la caméra, à côté des pilotes de Stukas miniatures. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Un cascadeur se couche sur la caméra, à côté des pilotes de Stukas miniatures. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

 

Jour 14 (9 juin) : les Messerschmitts attaquent

Le Sittard (H32/F34), le Castor (H11), le Naaldwijk (J22) et le Rogaland (navire hôpital) naviguent à l’extérieur du port, près de la jetée Est. Au dessus des quatre vaisseaux, un modèle réduit de Messerchmitt multiplie les figures. Il est bientôt suivi de très près par un hélicoptère – bien réel celui-là – qui le filme.

Le 14e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet (1)
Un Motor Launch patrouillant le long de la jetée vers le Rogaland. / © MaxPPP
Un Motor Launch patrouillant le long de la jetée vers le Rogaland. / © MaxPPP

Sur la jetée Est, des figurants sont positionnés à proximité dans des petites embarcations, barques, canots, petits voiliers et vedettes rapides de la Royal Navy.

Des soldats embarquent dans une petite embarcation. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB photo Vidéo
Des soldats embarquent dans une petite embarcation. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB photo Vidéo
Le 14e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet (2)

Kenneth Branagh est filmé observant dans le ciel les mouvements des avions radioguidés, pendant que des soldats britanniques font la queue pour embarquer.
Le MTB 102 a véritablement participé à l'Opération Dynamo en 1940. Il fut l'un des derniers à quitter Dunkerque. / © MaxPPP
Le MTB 102 a véritablement participé à l'Opération Dynamo en 1940. Il fut l'un des derniers à quitter Dunkerque. / © MaxPPP

 

Jour 15 (10 juin) : le Princess Elizabeth en scène

Un nouveau bateau fait son apparition devant les caméras. La veille, le Princess Elizabeth, célèbre paddle steamer à roues à aube, a quitté ses amarres du Pôle Marine à Dunkerque. Ce navire a véritablement participé à l’Opération Dynamo en mai / juin 1940.

Le Princess Elizabeth le long de la jetée. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Le Princess Elizabeth le long de la jetée. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

Pour les besoins du film, il va se positionner le long de la jetée pour une scène d’embarquement et reprendre le "rôle" du MV Eagle Crest, un bateau presque similaire qui fut coulé par les bombes allemandes devant Bray-Dunes. Un épais nuage de fumée se dégage au-dessus du Princess Elizabeth et de la jetée.

Le 15e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Plus tard, Kenneth Branagh et James d’Arcy sont de nouveau filmés en train d’observer les opérations. Un groupe d’officiers s’apprête à embarquer dans une vedette rapide avec d’autres officiers de la British Army

Le Yak 52 "maquillé" en Spitfire. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Le Yak 52 "maquillé" en Spitfire. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

De nouvelles prises de vues aériennes sont également effectuées à bord d’un Yak 52, avion soviétique des années 1970 "maquillé" en Spitfire britannique. L’appareil, souvent utilisé dans les épreuves de voltige, est particulièrement maniable. Il est équipé de plusieurs caméras embarquées pour effectuer sans doute des  raccords avec les séquences déjà tournées avec les véritables Spitfire.
Le Princess Elizabeth de nouveau plongé dans le chaos de la Seconde Guerre Mondiale. / © MaxPPP
Le Princess Elizabeth de nouveau plongé dans le chaos de la Seconde Guerre Mondiale. / © MaxPPP

 

Jour 16 (13 juin) : les "Little Ships" débarquent

La jetée Est fait relâche. Le tournage se déplace en mer entre l’entrée du port et la plage de Malo (voir notre reportage complet). Christopher Nolan dirige la manœuvre à bord de l’Ocean Wind 4, le catamaran muni d’une caméra mobile montée sur bras. Plus d’une centaine de figurants en uniformes anglais sont en position à bord du Maillé-Brézé (D36 / D54), positionné devant la plage par deux remorqueurs. Le Sittard (H32/F34), le Castor (H11) et le Naaldwijk (J22) effectuent également des rotations.

Plus d'une centaine de figurants ont pris position sur le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Plus d'une centaine de figurants ont pris position sur le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Les figurants sur le pont. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Les figurants sur le pont. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

Au milieu de ces mastodontes, l’Ocean Wind 4 suit un petit bateau baptisé "Moonstone" ("Pierre de Lune").

Le "Moonstone" escorté par l'Ocean Wind 4 de Christopher Nolan. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Le "Moonstone" escorté par l'Ocean Wind 4 de Christopher Nolan. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Le "Moonstone" vient frôler le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Le "Moonstone" vient frôler le Maillé-Brézé. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

A son bord, l’acteur irlandais Barry Keoghan (Love/Hate), le jeune débutant anglais Tom Glynn-Carney et le Britannique Mark Rylance,  "oscarisé" pour son rôle dans le Pont des Espions de Steven Spielberg.

L'équipage du "Moonstone" entre deux prises en mer. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
L'équipage du "Moonstone" entre deux prises en mer. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

Ce trio, habillé en costume civil, incarne l’équipage d’un Little Ship venu prêter main forte à la marine britannique pour évacuer les soldats de la "poche" de Dunkerque. 

Barry Keoghan (à droite), Tom Glynn-Carney et Mark Rylance (à gauche) sur un même bateau. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Barry Keoghan (à droite), Tom Glynn-Carney et Mark Rylance (à gauche) sur un même bateau. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

 

Vers midi, une quinzaine d’autres Little Ships sortent du port pour rejoindre la zone de tournage en mer. Des yachts, des barges, des petits bateaux de pêche…

"Dunkirk" : les Little Ships entrent en scène
Reportage de Marie-Noëlle Grimaldi et Frédérik Giltay.

Certaines de ces embarcations ont véritablement participé à l’Opération Dynamo en 1940, comme le New Britannic, le Mary Jane, l’Endeavour, l’Elvin, l’Hilfranor, le Mimosa ou encore le Caronia. A bord du vaisseau de guerre Maillé-Brézé, il est demandé aux soldats de saluer bruyamment l’arrivée de cette flotille.

Le Caronia et le New Britannic sortent du port. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Le Caronia et le New Britannic sortent du port. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
L'Endeavour (en vert) rejoint un vaisseau de guerre. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
L'Endeavour (en vert) rejoint un vaisseau de guerre. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
La flotte des Little Ships sur la Mer du Nord. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
La flotte des Little Ships sur la Mer du Nord. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

Dans ces petits bateaux, on aperçoit des figurants en tenue de marin ou en costume civil. La production a "casté", une semaine avant, des hommes de 45 à 80 ans, "ayant l’expérience des sorties en mer".

Des figurants à bord de la barge Xylonite. / © Facebook - Julien Valcke Photographe
Des figurants à bord de la barge Xylonite. / © Facebook - Julien Valcke Photographe
Un équipage de marins reconstitué. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Un équipage de marins reconstitué. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Des figurants débarquant du Maillé-Brézé. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Des figurants débarquant du Maillé-Brézé. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Les figurants en uniformes sur le Maillé-Brézé. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Les figurants en uniformes sur le Maillé-Brézé. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

Sur terre, des feux sont allumés à proximité du phare du Risban pour dégager une épaisse fumée qui vient envelopper les navires. Des silhouettes de soldats en carton ont été positionnées sur la plage de Malo près de la digue des Alliés pour représenter les troupes qui attendent en rang.
La flotille des Little Ships a rejoué un épisode majeur de l'évacuation de Dunkerque.  / © Yann Fossurier - F3 NPDC
La flotille des Little Ships a rejoué un épisode majeur de l'évacuation de Dunkerque. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

 

Jour 17 (14 juin) : rembarquements sur la plage

Après avoir manœuvré en mer la veille, les Little Ships  se présentent cette fois devant la plage de Malo, où des soldats/figurants les attendent pour embarquer, au milieu des caisses de munitions, du matériel et des véhicules militaires.

Des soldats rembarquent pieds dans l'eau sur une barge.  / © MaxPPP
Des soldats rembarquent pieds dans l'eau sur une barge. / © MaxPPP
Des figurantes costumées en civil sont aussi sur les bateaux. / © Facebook / DidierH@u Photos
Des figurantes costumées en civil sont aussi sur les bateaux. / © Facebook / DidierH@u Photos
Le 17e jour de tournage vu par Bertrand Bonnet

Les soldats doivent s’avancer dans l’eau pour être hissés à bord. Des prises de vue aériennes sont effectuées par hélicoptère.
Des soldats embarquent à bord du New Britannic. / © MaxPPP
Des soldats embarquent à bord du New Britannic. / © MaxPPP

 

Jour 18 (15 juin) : sur mer et dans les airs

Des nouvelles manœuvres sont filmées sur l’eau, notamment à bord des vedettes rapides de type Motor Launch qui semblent transporter des soldats vers le Maillé-Brézé (D36/D54). Dans le ciel, les Spitfires refont leur apparition pour une série de vols à basse altitude, au-dessus de la jetée et de la digue de Braek.

Le 18e jour de tournage vu par Bertrand Bonnet

 

Jour 19 (16 juin) : tournage au crépuscule

Le tournage démarre en fin d’après-midi et va se poursuivre de nuit jusqu’à 23h30. La météo est au beau fixe, offrant aux caméras de Christopher Nolan un magnifique coucher de soleil.

Les silhouettes en carton de soldats à la tombée de la nuit. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Les silhouettes en carton de soldats à la tombée de la nuit. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Le 19e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Les scènes sont une nouvelle fois tournées en mer. Les vedettes rapides transportent des soldats pour les embarquer sur le Maillé-Brézé (D36/D54).
Des soldats rembarquent à bord du Maillé-Brézé depuis cette vedette. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des soldats rembarquent à bord du Maillé-Brézé depuis cette vedette. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Le Maillé-Brézé après le coucher du soleil. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie
Le Maillé-Brézé après le coucher du soleil. / © Facebook / Vincent Villemaire - Photographie

A la nuit tombée, le vénérable escorteur est transformé en plateau de cinéma éclairé par de gros projecteurs visibles depuis la plage de Malo. Harry Styles est présent sur le tournage.
Le Maillé-Brézé brille dans la nuit dunkerquoise, transformé en plateau de cinéma. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Le Maillé-Brézé brille dans la nuit dunkerquoise, transformé en plateau de cinéma. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

 

Jour 20 (17 juin) : crashes d'avions miniatures

Christopher Nolan et son équipe retournent sur la jetée Est de Malo. Ils filment un officier de marine observant au-dessus de lui le ballet des avions allemands modèles réduits. Nous n’avons pas identifié l’acteur qui incarne cet officier. Il pourrait s’agir d’une doublure de Kenneth Branagh.
Un officier sur la jetée. S'agit-il d'une doublure de Kenneth Branagh ? / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Un officier sur la jetée. S'agit-il d'une doublure de Kenneth Branagh ? / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des silhouettes en carton ont remplacé les figurants sur ce navire. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des silhouettes en carton ont remplacé les figurants sur ce navire. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Plusieurs avions miniatures s’écrasent dans l'eau après avoir dégagé de la fumée.

Le 20e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

Les acteurs Fionn Whitehead et Aneurin Barnard sont aperçus torses nus et mouillés à la sortie du pont de la rue Militaire qui conduit vers la jetée. Comme la veille, le tournage se poursuit jusqu’à la nuit tombée.
Le tournage se poursuit une nouvelle fois jusqu'à la tombée de la nuit. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Le tournage se poursuit une nouvelle fois jusqu'à la tombée de la nuit. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

 

Jour 21 (20 juin) : désolation sur la digue du Braek

Pour sa dernière semaine de tournage dans la cité de Jean Bart, l’équipe de Dunkirk s’installe sur la digue du Braek. Cette longue bande de bitume et de sable entre la mer, les bassins portuaires et les hauts-fourneaux offre une totale confidentialité à Christopher Nolan. La production bloque le seul accès au rond-point de Mardyck. Impossible - ou presque - d’apercevoir ce qui s’y tourne.

Du matériel et des véhicules militaires sur la digue du Braek. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Du matériel et des véhicules militaires sur la digue du Braek. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

Quelques photos ont quand même pu être prises la veille. On y voit d’impressionnants décors, avec la reconstitution notamment de l’épave de l’Adroit, un torpilleur français détruit par l’aviation allemande une semaine avant le déclenchement de l’Opération Dynamo.

L'épave de l'Adroit reconstituée sur la digue du Braek. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
L'épave de l'Adroit reconstituée sur la digue du Braek. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Des mannequins représentant des cadavres de soldats. / © Facebook / Julien Valcke photographe
Des mannequins représentant des cadavres de soldats. / © Facebook / Julien Valcke photographe

On aperçoit aussi des camions endommagés, du matériel éparpillé, de nombreux mannequins représentant des cadavres de soldats… une réplique d’avion britannique sera installée plus tard.

Un appontement de fortune pour embarquer les derniers soldats. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Un appontement de fortune pour embarquer les derniers soldats. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

James d’Arcy est présent sur la digue du Braek. Son personnage d’officier s’empresse de préparer avec ses hommes des appontements de fortune avec des véhicules militaires plongés dans l’eau et reliés les uns aux autres pour permettre d’embarquer les dernières troupes vers l’Angleterre.

Une scène de désolation criante de réalisme. / © Facebook / Julien Valcke Photographe
Une scène de désolation criante de réalisme. / © Facebook / Julien Valcke Photographe

 

Jour 22 (21 juin) : "crash" d'un Spitfire

Le tournage se poursuit sur la digue du Braek à l’abri des regards. Selon quelques sources, des soldats allemands font pour la première fois leur apparition devant la caméra de Christopher Nolan. Il s'agit donc du dernier jour de l'Opération Dynamo, le 4 juin 1940. Dans l’après-midi, une scène extrêmement spectaculaire est filmée avec le "crash" d’un Spitfire.

Une réplique de Spitfire grandeur nature sur la digue du Braek. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Une réplique de Spitfire grandeur nature sur la digue du Braek. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

L’avion - qui n'est pas un modèle réduit cette fois - effectue un survol de l’entrée du port, suivi d’extrêmement près par l’hélicoptère muni d’une caméra IMAX. L’appareil descend ensuite à très basse altitude, le train d'atterrissage ouvert et pivote légèrement avant de disparaître. Le pilote a-t-il simulé un atterrissage d’urgence sur la digue ? Le vidéaste dunkerquois Bertrand Bonnet, témoin de la scène, assure avoir entendu un grand "plouf" juste après…

Le 22e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

"Cette semaine, on devrait voir Tom Hardy crasher son avion sur la plage", avait annoncé deux jours plus tôt sur sa page Facebook, Jack Taggart, un des responsables de l’équipe "costumes" du film. L’acteur anglais, héros de Mad Max : Fury Road, n’était pas aux commandes du Spitfire naturellement mais il aurait quand même tourné quelques scènes sur la digue du Braek, jusqu’à la tombée de la nuit.

Jour 23 (22 juin) : sur les quais

Plusieurs scènes sont filmées sur les quais Freycinet 7 et 8. Il s’agit des "raccords" de celles tournées en mer le vendredi précédent. Des soldats sont cadrés de près, par le catamaran Ocean Wind 4, tentant d’embarquer à bord du Maillé-Brézé. Une autre séquence est tournée sur un fragment de décor représentant la jetée en bois. Des soldats sont cette fois dans l’eau, agrippés à une barque.

Clap de fin à Dunkerque pour les acteurs et les figurants. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Clap de fin à Dunkerque pour les acteurs et les figurants. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

En arrière-plan, on retrouve une maquette du pont supérieur et la poupe du Rogaland, le navire hôpital.

Des flammes pour noircir la maquette du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Des flammes pour noircir la maquette du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

Des essais de mise à l'eau avaient déjà été effectués les jours précédents, pour simuler son naufrage.

Mise à l'eau de la maquette du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Mise à l'eau de la maquette du Rogaland. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

De nouvelles séquences aériennes sont tournées en fin de journée avec un Spitfire, juste avant qu’un orage n’éclate. Christopher Nolan se trouvait à bord de l’hélicoptère qui effectuait les prises de vue. Sans doute les dernières à Dunkerque...

Le 23e jour de tournage de "Dunkirk" vu par Bertrand Bonnet

 

Essais pyrotechniques près de la maquette du Rogaland, sans doute pour noircir sa coque. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video
Essais pyrotechniques près de la maquette du Rogaland, sans doute pour noircir sa coque. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Video

 

Jour 24 (23 juin) : c'est fini

Un parking a été bloqué avenue de l’Université pour la matinée, près du quai Freycinet 1, pour cause de "tournage". Mais seuls des cars arriveront sur zone pour embarquer le personnel du film en direction des Pays-Bas, prochaine étape du tournage de Dunkirk. Christopher Nolan et son épouse, co-productrice du film, ont également mis les voiles.

Ce parking avait été bloqué pour le tournage. Mais il s'agissait d'embarquer dans des cars les équipes du film. / © Bertrand Bonnet
Ce parking avait été bloqué pour le tournage. Mais il s'agissait d'embarquer dans des cars les équipes du film. / © Bertrand Bonnet

Les hangars qui abritaient les ateliers des décorateurs et des costumiers sont vidés. Le décor de cimenterie qui masquait le Kursaal sur la plage de Malo est démantelé. La digue du Braek est rouverte. Une réplique de véhicule est encore là mais elle a visiblement été détruite lors des dernières prises de vue.
Une maquette de véhicule détruite pendant le tournage. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo
Une maquette de véhicule détruite pendant le tournage. / © Facebook / Bertrand Bonnet - BB Photo Vidéo

 

La suite aux Pays-Bas, en Angleterre et aux Etats-Unis

Si Christopher Nolan a bouclé son tournage à Dunkerque, son film n’est pas terminé pour autant. Ce vendredi, ses équipes sont déjà à pied d’œuvre du côté d’Urk, aux Pays-Bas, où des prises de vue sont prévues jusqu’au 25 juillet. Au programme, des scènes navales sur les eaux calmes et peu profondes de l’IJsselmeer, le plus grand lac des Pays-Bas, avec 70 figurants sachant bien nager. Des séquences aériennes sont également prévues avec de véritables appareils : deux Spitfires, un Hispano Buchon (avion "jumeau" du Messerschmitt allemand BF109G), un Yak 52 "relooké" britannique et un Bristol Blenheim, bombardier bimoteur léger de la Royal Air Force. Une cinquantaine d’avions modèles réduits doivent être utilisés pour récréer des combats aériens.

Une réplique de Spitfire, sur le port d'Urk aux Pays-Bas, où se poursuit le tournage de "Dunkirk". / © Richard Schuurman / Omroep Flevoland
Une réplique de Spitfire, sur le port d'Urk aux Pays-Bas, où se poursuit le tournage de "Dunkirk". / © Richard Schuurman / Omroep Flevoland

Si Urk n’apparaîtra pas à l’écran, certains raccords pourraient être tournés sur le port, dans une zone de 1700m2 réservée par la production du film. Elle est d’ores et déjà protégée des regards indiscrets par de grandes bâches noires. Les acteurs Tom Hardy et Harry Styles seront probablement là-bas.

Le phare d'Urk aux Pays-Bas. / © MaxPPP
Le phare d'Urk aux Pays-Bas. / © MaxPPP

Ensuite, Christopher Nolan mettra le cap vers le Dorset, comté du sud de l'Angleterre, où les appels pour le casting des nombreux figurants ont été lancés à la fin du mois de mai. Selon les médias locaux, les ports de Weymouth et Swanage pourraient servir de décors, sans doute pour le départ des Little Ships et/ou l'arrivée des soldats évacués de Dunkerque. 

Le port de Weymouth en Angleterre pourrait accueillir le tournage de Dunkirk fin juillet. / © Derek Harper / Wikicommons
Le port de Weymouth en Angleterre pourrait accueillir le tournage de Dunkirk fin juillet. / © Derek Harper / Wikicommons

Le tournage de Dunkirk s'achèvera en septembre, en studios à Los Angeles, aux Etats-Unis. La sortie du film est prévue, en France, dans un peu plus d'un an, le mercredi 19 juillet 2017.

Christopher Nolan, au centre, une semaine avant le début de son tournage à Dunkerque. / © MaxPPP
Christopher Nolan, au centre, une semaine avant le début de son tournage à Dunkerque. / © MaxPPP

 

Remerciements aux photographes et vidéastes dunkerquois Bertrand Bonnet, Luc Decreton, Didier Hau, Julien Valcke et Vincent Villemaire qui ont suivi assidûment ces cinq semaines de tournage et nous ont autorisés à utiliser leurs photos dans nos articles. Merci également à la Ville de Dunkerque pour l'utilisation de ses clichés.