LGV Nîmes-Montpellier : Bouygues et Eiffage réclament 200 M € supplémentaires

Les groupes de travaux publics Bouygues et Eiffage réclament à SNCF Réseau plus de 200 millions d'euros sur la ligne grande vitesse qui doit relier Nîmes et Montpellier, affirme Le Figaro, en raison de travaux imprévus et d'un trafic moins important qu'annoncé.

  • P.S. (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
La construction du viaduc rail du contournement Nîmes-Montpellier sur le Vidourle - juillet 2015. © ocvia

© ocvia La construction du viaduc rail du contournement Nîmes-Montpellier sur le Vidourle - juillet 2015.

Bouygues, qui réalise le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier pour 2,3 milliards d'euros, "réclame plus de 200 millions d'euros supplémentaires à son commanditaire, SNCF Réseau, pour des travaux non prévus dans l'accord" comme un pont plus long qu'initialement envisagé, écrit Le Figaro en citant des sources proches du dossier.

Un trafic moins important que prévu

Dans le même temps, Eiffage, bénéficiaire d'un contrat à 3,3 milliards d'euros pour la ligne TGV Le Mans-Rennes, demande près de 200 millions supplémentaires à SNCF Réseau.

Selon Eiffage, cité par Le Figaro, "comme le trafic de fret sera plus faible qu'imaginé au début, on nous a demandé de mettre de l'inox sur les rails pour éviter qu'ils ne se grippent. Cela a un coût". Dans le cadre de procédures prévues dans les contrats, des experts vont être nommés pour dire si ces travaux doivent être payés ou non par SNCF Réseau. Leurs avis sont attendus au printemps.

  • Découvrez les nouveaux TGV de la ligne Bordeaux-Paris

    Baptisés TGV Euroduplex L'Océane, les nouveaux trains qui circuleront entre Paris et Bordeaux ont été dévoilés par la SNCF. Ces nouvelles rames de TGV à deux étages seront en circulation dès décembre 2016. 

    Mis à jour le 14/09/2016
  • LGV Paris/Bordeaux : tout sera prêt pour le 2 juillet 2017

    La construction de la future LGV Paris/Bordeaux a pris un mois d'avance sur le calendrier prévu, le premier train commercial à grande vitesse circulera le 2 juillet 2017. L'électrification est presque achevée, les essais se poursuivent et la formation des techniciens de maintenance vient de débuter.

    Mis à jour le 06/09/2016
  • Pyrénées-Atlantiques : "Front commun" contre le financement de la LGV

    Le département des Pyrénées-Atlantiques et les agglomérations de Pau et Bayonne vont faire "front commun" pour refuser de verser le solde de leur part de financement de la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux. 

    Mis à jour le 04/08/2016

L'actu de votre région en vidéo

Port-Camargue (30) : Kito de Pavant en route vers Les Sables-d'Olonne et le Vendée Globe

Derniers préparatifs, ce lundi matin, pour Kito de Pavant et son géant des mers high tech qui ont pris la direction des Sables-d'Olonne à 14h18. Le 6 novembre, ils seront au départ de la course mythique du Vendée globe. Ce sera la 3e participation du skipper héraultais.

Reportage : P.barbes et P.Trouillet

© F3 LR

Lire l'article
Kito de Pavant et son voilier quittent Port-Camargue pour Les Sables-d'Olonne
les + lus
les + partagés