L'aéroport de Toulouse-Blagnac évacué en raison d'une dégradation et d'un colis suspect

Les passagers en attente de leur vol ont été tous évacués de l'aérogare de Toulouse-Blagnac ce mercredi vers 7h00 au lendemain des attentats survenus à Bruxelles. Une dégradation d'une gaine d'aération a été découverte et un colis suspect retrouvé. Le trafic a repris avec d'importants retards. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
Les passages évacués © G. Vallès / France 3

© G. Vallès / France 3 Les passages évacués

L'aéroport de Toulouse-Blagnac a été évacué mercredi matin vers 6h45 pour raison de sécurité. Les passagers ont tous été priés de sortir de l'aérogare et de patienter pendant que les forces de l'ordre procédaient aux vérifications. Même les passagers qui étaient déjà dans leur avion ont dû redescendre pour quitter l'aérogare.

Une dégradation volontaire et un colis suspect découverts

Selon la préfecture de la Haute-Garonne, une "dégradation côté pistes" a été découverte. Les informations dont a connaissance France 3 Midi-Pyrénées mercredi matin font état d'un accès à une gaine d'aération qui a été forcée du côté des salles d'embarquement. Les forces de l'ordre ont aussi procédé à la vérification d'un colis suspect cette fois côté aérogare public. 

Voir ici le reportage de Stéphane Compan et Emmanuel Fillon, de France 3 Midi-Pyrénées : 


Evacuation de l'aéroport de Toulouse

L'aéroport a été évacué en raison d'une dégradation et d'un colis suspect.



Gros retards à la réouverture

Le dispositif a été levé vers 8h15. Mais les retards au décollage et à l'atterrissage étaient très importants, selon la direction de l'aéroport. 


A LIRE AUSSI : "RETARDS, ANNULATIONS ET GROSSE PAGAILLE APRES L'EVACUATION DE L'AEROPORT"


Cette évacuation intervient au lendemain des attentats de Bruxelles, notamment dans l'aérogare de la capitale belge. Après ces attentats les mesures de sécurité ont été augmentées dans les aéroports français notamment à Toulouse-Blagnac.


  • Nièvre : 180 élèves ont été évacués pour une valise vide et un sac poubelle

    Une valise et un sac en plastique suspects ont été découverts devant une école primaire à Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre, mardi 27 septembre 2016. Le service de déminage de Versailles s'est rendu sur les lieux. Mais, la valise était vide et le sac poubelle rempli d'ordures.

    Mis à jour aujourd'hui à 14h40
  • Des parents d'élèves contestent le nouvel accès à l'école

    Au groupe scolaire St Hélène à Nice, les parents d'élèves sont en colère. Ils contestent une décision municipale de supprimer pour des raisons de sécurité une des deux entrées de l'école. Une suppression qui paradoxalement selon eux posent d'autres problèmes de sécurité aux abords de l'école.

    Publié le 26/09/2016
  • Les pompiers veulent recruter plus de femmes

    Les pompiers veulent féminiser davantage la profession. Une campagne nationale de recrutement est lancée. En Corse, elles sont déjà très présentes dans la surveillance des plages, les services de santé et de secours médical.

    Mis à jour le 26/09/2016
les + lus
les + partagés