Val Tolosa : une réunion de conciliation mercredi à l'Elysée

INFO FRANCE 3 - Les collectivités, le promoteur Unibail et le gouvernement se retrouveront mercredi à l'Elysée pour une réunion de conciliation sur ce dossier bloqué du centre commercial géant. Hasard ou pas, l'audience de la cour d'appel sur le permis de construire est reportée.

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
Une réunion de conciliation réunira mercredi 13 janvier à l'Elysée les principales collectivités territoriales concernées par le projet de centre commercial géant Val Tolosa qui doit être construit à Plaisance du Touch (Haute-Garonne), selon plusieurs sources qui ont confirmé l'information à France 3 Midi-Pyrénées.
Cette médiation doit réunir notamment autour de la table des représentants du gouvernement, du groupe Unibail, promoteur du projet, de la ville de Plaisance du Touch et du Conseil départemental de Haute-Garonne.

Une médiation vers un nouveau projet ?

Le dossier, bloqué depuis plusieurs années, notamment en raison de l'action de riverains qui y sont opposés, a ressurgi à la rentrée de septembre 2015 avec le début des travaux de la route d'accès. L'intervention de Georges Méric, le président PS du département (et donc des infrastructures routières), a mis fin provisoirement à ces travaux. Dans la foulée, il a proposé d'ouvrir de nouvelles discussions notamment sur la taille du projet.
Ces discussions auront-elles lieu mercredi et déboucheront-elles sur une nouvelle dimension du projet, revue à la baisse ? Trop tôt pour le savoir.

L'examen du recours contre le permis de construire reporté

De leur côté, les opposants continuent leurs actions. Mardi 12 janvier, la Cour administrative d'appel de Bordeaux devait examiner le recours des opposants contre le permis de construire. Selon Jutta Dumas, la présidente de "Non à Val Tolosa", les conclusions du rapporteur public étaient favorables aux opposants. Mais ceux-ci ont appris lundi que Unibail avait transmis en urgence de nouveaux arguments au magistrat et que l'audience était finalement reportée à une date ultérieure. Hasard ou lien avec la réunion programmée mercredi à l'Elysée ? 
les + lus
les + partagés