A 17 ans, il filme la Normandie en 4K

Tanguy Delahaye est un jeune lycéen de Vire (14) passionné de vidéo. Pendant un an et demi, il a parcouru la région pour multiplier les prises de vues, et créer un time-laps de notre région. Le résultat est impressionnant.

Par David Frotté

Etretat, le Mont-Saint-Michel, le château de Caen... Les paysages et batiments photogéniques ne manquent pas en Normandie.
Mais c'est tout un art de savoir les mettre vraiment en valeur.

"J'ai essayé l'option cinéma dans mon lycée Marie Curie de Vire, mais cela ne m'a pas convaincu. J'ai arrêté après un seul cours. On y enseignait des bases que je connaissais déjà." 17 ans et pressé.
C'est sur internet que Tanguy Delahaye a tout appris, les règles comme les techniques.
Et puis surtout, il a investi : 7.000 euros dans du matériel de haute qualité : appareil photo, trépied, drone, petite caméra embarquée...

© Rec Prod Tanguy Delahaye
© Rec Prod Tanguy Delahaye

Après avoir lancé une chaîne Youtube avec un compère, il a décidé de continuer en solo en montant sa société de production audiovisuelle: Rec Prod
Reste à se faire connaître.

Il vient de publier un troisième time-laps, le résultat d'un an et demi de travail à travers la région. "Pour chaque plan de 3 secondes, je suis resté environ une heure sur place." D'abord il faut prendre le temps de bien choisir l'endroit exact où installer le rail et l'appareil photo, puis prendre une photo toutes les cinq secondes, cela pendant une demi-heure... En espérant une météo favorable ! "Il m'est arrivé de partir une journée entière, par exemple dans l'Orne, et de ne rien pouvoir garder parce que le temps était catastrophique."


Après, il reste un gros travail de retouche et de montage. Avec la 4K, la qualité est exceptionnelle, mais Tanguy Delahaye prend le temps de "bien faire ressortir des petits détails de chaque photo, les couleurs, les nuages, le soleil... Avec ce principe de photo régulière, on dynamise les paysages avec des effets d'accélérés, j'adore."
Cette vidéo sur la Normandie publiée il y a quelques jours a déjà été vue plus de 150 000 fois sur Facebook à ce jour.

Et ce n'était pas un coup d'essai puisque notre vidéaste avait déjà mis en image le célèbre Mont-Saint-Michel, ou encore Cancale chez nos voisins bretons.
"J'ai encore beaucoup d'images d'autres villes, normandes. Je pourrais repartir au montage pour d'autres vidéos."
 


Et son futur ? Pour l'instant, notre jeune lycéen ne sait pas encore si la vidéo deviendra son métier ou restera une passion. "Ce sont des filières compliquées d'accès donc je m'imagine plus rester dans l'immédiat sur des études générales."
Des entreprises l'ont déjà contacté pour des films publicitaires sur des produits ou des évenements. Pourquoi aussi ne pas convaincre des mairies ou des offices tourisme, rien n'est impossible.
 

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus