Egalité femmes-hommes : un réalisateur normand primé pour son court-métrage

Sur le plateau de cinéma, l'actrice, payée 25% moins cher que son partenaire à l'écran, quitte le plateau avant la fin de la scène. / © "La fin du bal" réalisé par Maxime Chefdeville - Prod : La French Corp
Sur le plateau de cinéma, l'actrice, payée 25% moins cher que son partenaire à l'écran, quitte le plateau avant la fin de la scène. / © "La fin du bal" réalisé par Maxime Chefdeville - Prod : La French Corp

Invité du 19/20, mercredi, le réalisateur caennais Maxime Chefdeville revient sur le prix du Jury descerné à son court-métrage "La fin du bal" à l'occasion du concours 2016 Ton court pour l'égalité, organisé notamment par le Comité ONU Femme France.

Par Clément Massé

Un jeune couple en pleine panique attaqué par un monstre armé d'une tronçonneuse alors que Monsieur tente de redémarrer la voiture. A priori, rien à voir avec les questions d'égalité entre les femmes et les hommes. Pourtant, à la faveur d'une pirouette scénaristique très efficace, la jeune femme s'émancipe du drame en cours et sort de la voiture, puisqu'elle est payée 25% moins cher que son partenaire à l'écran.

Les deux protagonistes du court-métrage de Maxime Chefdeville, jeune réalisateur normand primé il y a quelques mois du prix du Jury par le Comité ONU Femme France, le Pôle Egalité Femmes-Hommes de l’Université Paris Diderot et le Centre francilien pour l’égalité femmes-hommes, Centre Hubertine Auclert, se révèlent ainsi deux acteurs au travail sur un plateau de cinéma.

L'enjeu dramatique n'est plus centré sur le monstre armé d'une tronçonneuse qui se rapproche du couple, mais bien la question de l'égalité entre les deux professionnel.le.s du cinéma et plus généralement entre les différent.e.s. membres de l'équipe de tournage.

En juste une minute de cinéma efficace et coup de poing, Maxime Chefdeville a su retenir l'attention du jury parrainé par Lucie Borleteau et Romain Goupil.

Après un parcours en festival, son court-métrage est visible sur Internet.

A l'occasion de l'édition 2016, deux autres courts-métrages ont été primés, tous visibles sur cette page.

Le concours Ton court pour l'égalité vise à mobiliser sur la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes, la lutte contre les discriminations sexistes et lutter contre les stéréotypes.

Les inscriptions pour l'édition 2017 restent ouvertes jusqu'au 01 septembre 2017.
 

Egalité femmes-hommes : un réalisateur normand primé pour son court-métrage
Invité du 19/20, mercredi 02 août 2017, le réalisateur caennais Maxime Chefdeville revient sur le prix du Jury descerné à son court-métrage "La fin du bal" à l'occasion du concours 2016 Ton court pour l'égalité, organisé notamment par le Comité ONU Femme France. Son film, jusqu'à visible uniquement en festival, est depuis cet été disponible en ligne. - France 3 Normandie - Gwenaëlle Louis

 

Maxime Chefdeville

Maxime Chefdeville a étudié le cinéma à l'université de Caen Normandie.

Agé de 24 ans, il vit actuellement à Paris où il est monteur et réalisateur.

Sur son site Internet, il précise qu'il se "tourne actuellement vers la réalisation de clip vidéo afin de continuer mes recherches sur l'image esthétique et narrative".

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

les 20 ans de l'association Mase

Près de chez vous

Les + Lus