Centrale nucléaire de Penly : trois salariés contaminés

La centrale de Penly, en 2015. / © Fred Haslin/PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD
La centrale de Penly, en 2015. / © Fred Haslin/PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD

L'incident a eu lieu lors d'une opération de maintenance au coeur d'une unité de production. Un suivi médical a été mis en place, les travailleurs ont pu regagner leur domicile.

Par Simon Auffret

Une légère contamination interne a été détectée sur trois employés de la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime), à la suite d'une opération de maintenance programmée, le mardi 29 août.

Deux salariés d'une entreprise prestataire d'EDF, et un employé de la centrale ont été contaminés. L'un d'entres eux, présentant des traces de radioactivité un peu plus importantes, est suivi médicalement depuis l'incident. "Un suivi médical est mis en place afin de s’assurer de l’élimination naturelle et complète des traces de contamination. Les salariés ont pu regagner leur domicile", a précisé EDF dans un communiqué.

Une contamination "interne" sous-entend l'inhalation ou l'ingestion de particules radioactives - une contamination "externe" implique un contact direct avec une substance radioactive.

L'équipe intervenait dans le coeur de l'unité de production n° 1, arrêté depuis le 12 août pour des opérations de maintenance et de rechargement de combustible - le cœur ne contenait donc aucun combustible nucléaire.

Le réseau Sortir du Nucléaire, qui a relayé l'information, rappelle par ailleurs qu'une autre alerte de radioactivité avait provoqué l'évacuation d'un bâtiment réacteur de la centrale, le 21 août dernier. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le livret du ballet royal de la nuit

Près de chez vous

Les + Lus