Enquête en cours à Rouen après la diffusion d'une fausse information d'attentat

L'entrée de l'Hôtel de police de Rouen (Seine-Maritime). / © France 3 normandie
L'entrée de l'Hôtel de police de Rouen (Seine-Maritime). / © France 3 normandie

Grosse inquiétude pour des centaines de personnes hier soir (samedi 15 juillet). La  rumeur, propagée par les réseaux sociaux a pour origine un site Internet se présentant comme étant un site de "divertissement " et de "news humoristiques"

Par Richard Plumet

France 3 Normandie a reçu hier soir plusieurs appels d'habitants de l'agglomération de Rouen, qui, inquiets, demandaient ce qui se passait au centre commercial des Docks 76, sur les quais de Seine de la rive droite de Rouen.
Capture d'écran d'u message reçu dans la nuit par la rédaction de France 3 Normandie
Capture d'écran d'u message reçu dans la nuit par la rédaction de France 3 Normandie

Même chose au standard de Police-Secours (le 17), où dès 23h, plus de 100 appels ont été reçus. Appels également au cinéma du centre commercial des Docks. A chaque fois la même question : est-il vrai qu'il y a eu un attentat à Rouen ?

Il ne s'est rien passé hier soir au Docks 76 de Rouen. Rien à part la publication d'une fausse nouvelle sur un site Internet se présentant comme un site de divertissement, même si le mot "actualités" figure dans son URL :

"Ceci est un site de divertissement, des news sont créées par les utilisateurs. Ce sont des news humoristiques, de fantaisie, fictives , qui ne devraient pas être prises au sérieux ou servir de source d'information!"


Enquête en cours 

Cette fausse nouvelle ("fake news"), cette fausse information, publiée sur un site ayant des allures d'un site d'information, a ensuite été relayée par des messages publiés sur les réseaux sociaux. Plus de 45.000 fois en quelques heures. 

Contactée par la rédaction de France 3 Normandie, la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Maritime (DDSP 76), précise qu'une enquête est en cours pour retrouver les auteurs de cette -très- mauvaise plaisanterie.

Capture d'écran du site à l'origine de cette fausse information et de l'inquiétude de nombreuux habitants : 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

VIDEO : hommage à Bourvil en Seine-Maritime en juillet et août 2017

Près de chez vous

Les + Lus