Bordeaux, bientôt ville étape pour les yachts de luxe?

Bordeaux, bientôt  point étape des yachts de luxe? Si la présence d'un luxueux bateaux sur les quais suscite la curiosité des badauds, elle est surtout l'occasion pour la métropole de se positionner sur ce nouveau marché porteur.

Par Maite Koda

Les Bordelais l'auront sans doute remarqué : depuis quelques jours, un luxueux yacht, le Kismet se laisse admirer sur les quais. Pas moins de 27 membres d'équipage sont à bord de l'impressionnant bateau de 95 mètres de long.
 
Son propriétaire: un riche industriel américain. Mais ce dernier n'est pas à ,bord, il a prêté son yacht à des amis. Et c'est James Wannel, spécialiste de la conciergerie nautique, qui a organisé l'escale à Bordeaux, une ville qui selon lui gagnerait à développer la niche de l'ultra luxe… et à travailler sur ses lacunes.

Où est-ce que je fais atterrir mon hélicoptère ? Gros problème.  A Mérignac ? C'est hors de question, ça prend une heure et demie pour s'y rendre. Et j'ai besoin de carburant ? Ce n'est pas possible ici.

 
Reste que les collectivités locales sont sensibles à cette nouvelle fréquentation. Depuis le début 2017, Bordeaux a accueilli 5 méga yachts. "Un nouveau ponton sera livré en 2018 précise Laurent Hodebar, directeur de la mission tourisme pour Bordeaux métropole. Il aura une capacité d'accueil des grands voiliers et des méga yachts (…) Nous allons regarder avec différents intermédiaires, les services qui pourraient être améliorés".
 
Bordeaux, et notamment le Bassin à flots, pourrait également servir de point d'arrêt pour les plaisanciers désireux de rénover ou réparer leur embarcation, avant de prendre le large pour des destinations lointaines... 

Regardez le reportage de France 3 Aquitaine
De plus en plus de yachts de luxe à Bordeaux
Un nouveau yacht, le Kismet atire les regards à Bordeaux. La ville envisage des aménagements qui lui permettrait d'invsetir cette niche du nautisme de luxe. - France 3 Aquitaine - I. Carpentier - C Varone - E Galand

 

Sur le même sujet

Quel avenir pour l'Iffcam ?

Près de chez vous

Les + Lus