Grippe aviaire : 17 tourterelles tuées lors de la battue organisée à Fals (47)

© FTV
© FTV

La préfecture avait ordonné l'organisation d'une battue à Fals (Lot-et-Garonne) dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire. Les autorités attendent les résultats des analyses réalisées sur les cadavres pour décider d'un nouvel "acte sanitaire".

Par C.O

La battue a été organisée à l'abri des regards et des caméras. La presse avait en effet été tenue à l'écart. Les ordres de la Préfecture était claires. Bref, le sujet est sensible on le sent bien. Il faut dire que c'est la première fois en France qu'une battue aux tourterelles, et donc à la faune sauve, est organisée dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire. 

Hier, en fin d'après-midi, un peu moins de dix chasseurs se sont réunis pour procéder à ce qu'on appelle à la DDT (Direction départementale des territoires) un "acte sanitaire". Le matin même, la préfète du Lot-et-Garonne utilisait, elle, moins de détours et parlait clairement de battue. C'est un lieutenant de louveterie qui a mené les opérations ordonnées par les autorités. 

Plusieurs centaines de tourterelles gravitaient sur les communes de Fals. Mais depuis fin janvier, une vingtaine était retrouvées mortes chaque semaine. Des analyses avaient donc été effectuées et les résultats, parvenus ces derniers jours, n'ont laissé aucun doute : la présence du virus H5N8 ne fait aucun doute.

Hier, donc, la battue a été lancée. Les chasseurs, accompagnés de gendarmes, ont agit à la tombée de la nuit car c'est le moment où les tourterelles turques se rassemblent autour de leurs nids pour dormir.

Au total, 17 tourterelles ont été abattues par les chasseurs
. Selon Johanne Perthuisot, responsable du service de l'environnement à la DDT, "l'opération s'est bien passée". Sur place, les agents de l'ONCFS (l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ) ont récupéré les oiseaux tués. Ils étaient "équipés de tenues blanches ainsi que de masques, lunettes, gants et bottes désinfectés pour éviter tout risque de propagation en cas de maladie".

Des analyses vont être réalisées au Laboratoire des Pyrénées à Agen. Il est agrémenté par l'Etat dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire. Les résultats devraient être connus d'ici trois jours. C'est alors que les autorités décideront si une nouvelle battue doit être organisée.

Dans le village de Fals, certains habitants, habitués par la présence de ces tourterelles turques, étaient un peu circonspects. Et sur les réseaux sociaux, un certains nombre de défenseurs de la faune sauvage ont également réagi à l'organisation de cette battue jeudi.

Voyez le reportage que nous avions réalisé le jour de la battue :
Grippe aviaire : une battue aux tourterelles contaminées est organisée en Lot-et-Garonne
C'est une initiative unique en France : jeudi 23 février, la commune de Fals, en Lot-et-Garonne, a décidé d'organiser une battue aux tourterelles, qui véhiculent le virus de la grippe aviaire. Reportage de Candice Olivari et Sylvie Tuscq-Mounier.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manif : Macron et la colonisation

Près de chez vous

Les + Lus