Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Accident mortel à Prat Peyrot : les circonstances du drame encore floues

Bord de route enneigé entre Prat Peyrot et le Mont Aigoual - 19/02/2017 / © F3 LR
Bord de route enneigé entre Prat Peyrot et le Mont Aigoual - 19/02/2017 / © F3 LR

Les circonstances du décès d'un petit garçon hier samedi 18 février, entre Prat-Peyrot et le Mont Aigoual, n'ont pas encore été complètement établies par les gendarmes lozériens en charge de l'enquête. Ils doivent entendre les témoins de ce drame ce dimanche.

Par Carine Alazet

Accident de luge ou chute dans un ravin depuis le bas-côté de la route? Contrairement aux informations qui ont circulées hier samedi, il est impossible de préciser les circonstances de l'accident: les gendarmes se refusent logiquement à tout commentaire tant qu'ils n'ont pas entendu tous les protagonistes de ce drame.

Ce qui est établi, c'est que 2 enfants, un frère de 6 ans et une soeur de 4 ans, ont fait une chute de 15 à 20 mètres depuis le bord d'une route où la voiture familiale était garée. 
La fillette s'est fracturée la jambe et était en état d'hypothermie quand les secours sont arrivés. Le garçon était malheureusement en arrêt cardio-respiratoire et n'a pu être réanimé par les pompiers.
En tentant de leur porter secours, leur père s'est également fracturé la jambe.
La mère, qui a assisté à toute la scène, est en état de choc.


Les sapeurs pompiers du grad ont été prévenus à 13h30 samedi 18 février. Ils sont intervenus avec une équipe spécialisée en milieu difficile et un hélicoptère de la sécurité civile.

Les auditions des parents et des témoins de ce drame devraient avoir lieu aujourd'hui. C'est la brigade de gendarmerie de Meyrueis qui est en charge de l'enquête.

L'âge des enfants, confirmé ce dimanche matin de source judiciaire, est bien de 6 ans pour le garçon et de 4 ans pour la fillette.

Sur place, Pascaline Arisa et Franck Detranchant : 
Retour sur l'accident mortel à Prat Peyrot
Après le décès d'un garçon de 6 ans hier entre Prat Peyrot et le Mont Aigoual, Pascaline Arisa et franck Detranchant se sont rendus sur place.  - F3 LR

A lire aussi

Sur le même sujet

A Toulouse le tirage au sort pour entrer à l'université ne fait pas l'unanimité

Près de chez vous

Les + Lus