Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le parquet ouvre une enquête préliminaire sur Corinne Vignon, candidate En Marche! à Toulouse

INFO FRANCE 3 - Le parquet de Toulouse a été saisi par les services fiscaux de la Haute-Garonne sur le cas de la candidate de la République en Marche sur la troisième circonscription de la Haute-Garonne sur laquelle pèsent des soupçons de travail dissimulé portant sur ses activités de voyante.

Par F. Valéry et L. Dubois

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête préliminaire après le signalement par l'administration fiscale du cas de Corinne Vignon, la candidate de la République en Marche sur la 3ème circonscription de la Haute-Garonne, a indiqué le parquet, confirmant les informations de France 3 Midi-Pyrénées.

Corinne Vignon est arrivée largement en tête dimanche au soir du premier tour des élections législatives et est opposée au second tour à la députée sortante LR Laurence Arribagé. 

Ce signalement de l'administration fiscale de Haute-Garonne a été engagé au titre de l'article 40 du code de procédure pénale qui stipule que tout fonctionnaire a l'obligation de signaler à la justice les infractions qui sont portés à sa connaissance. 

L'administration fiscale a relevé une possible dissimulation de revenus lié à une activité de voyance astrologique dont nous avions révélé l'existence sur le blog politique. Nous y expliquions notamment qu'elle facturait 90 euros la consultation. 

Le parquet indique donc qu'une "enquête préliminaire confiée au service régional de police judiciaire (SRPJ) de Toulouse du chef de travail dissimulé, infraction susceptible d'avoir été commise entre 2012 et 2014 dans le cadre de l’exercice d’une activité dissimulée d’astrologie".

Ce jeudi, la candidate a réagi. Elle reconnaît avoir réalisé des consultations d'astrologie mais dément s'être faite rémunérer. Elle envisage de porter plainte pour dénonciation calomnieuse. 

Ses propos recueillis par Pascale Lagorce : 
Interview de Corinne Vignon

Or des témoignages font état de courriers entre elle et certains "clients", dans lesquels elle réclame la somme de 90 euros à payer par chèque et à son domicile pour rémunération de l'établissement du thème astral.

Selon nos informations, Emmanuel Macron a été personnellement avisé de l'ouverture d'une procédure à l'encontre de Corinne Vignon par ses relais régionaux. En revanche, il ne fait pas de doute qu'elle sera bien la candidate d'En Marche! dimanche à Toulouse.

Il faut également rappeler que c'est le deuxième cas qui pose problème pour En Marche! en Haute-Garonne. Le mouvement du président a retiré son investiture à Pierre Cabaré (1ère circonscription) parce qu'il avait oublié de signaler une ancienne condamnation à un an d'inéligibilité. Il a depuis été désinvesti par En Marche! ce qui ne l'a pas empêché d'arriver en tête au premier tour. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Un lieu, une histoire : l'ancienne piscine de Mirande

Près de chez vous

Les + Lus