Seine-et-Marne : deux détenus de la prison de Réau sur la ligne de départ du raid Paris-Roubaix VTT

Dimanche 5 mai, ils seront deux détenus de centre pénitentiaire de Réau parmi les participants du raid Paris-Roubaix. Une course de 125 kilomètre en VTT sur les pavés. Une initiative menée avec le Comité départemental olympique et sportif de Seine-et-Marne (CDOS).

Une jeune femme violemment agressée lors d'un parloir avec son compagnon à la prison de réau
Une jeune femme violemment agressée lors d'un parloir avec son compagnon à la prison de réau © France 3 Ile de France
La seule échappée autorisée pour ces concurrents un peu particuliers ce sera celle du peloton qui devra parcourir les 125 kilomètres du raid Paris-Roubaix VTT. Une course encadrée donc pour deux détenus du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne. L'initiative est menée avec le Comité départementale Olympique et Sportif.

C'est Eric Leblacher, ancien champion de France, qui s'est chargé de leur préparation physique. Leur entraînement a bien sûr été mené en prison mais huit sorties ont été autorisées. A chaque fois des courses entre 75 et 90 kilomètres réalisées lors de permission, toujours encadrées.
 

Le Comité départementale olympique à la prison de Réau

Leur condition physique a bien sûr été un des critères de la sélection mais pas seulement. Le comportement des deux détenus a été déterminant. C'est donc leur bonne conduite qui a été valorisée. Quatre personnes avaient été pré-sélectionnées, deux ont été finalement retenues.
La direction de l'établissement et le juge ont été consultés et ont donné leur autorisation.

Avec une pédagogie adaptée et des contenus motivants, on peut rapidement travailler sur de l'apprentissage à la vie sociale et sur les qualités morales de l'athlète.
Christophe Hanrot, conseiller technique du CDOS


Discipline et dépassement de soi, ces deux qualités prônées à travers le sport sont un moyen de lutter contre la récidive. Les moniteurs du comité départemental olympique et sportif de Seine-et-Marne interviennent régulièrement dans l'établissement pénitentiaire. Une course de 10 kilomètres a déjà été organisée. Certains pourront participer au 10 kilomètres de Sénart.
 


La prison de Réau 

Le centre pénitentiaire sud francilien de Réau peut accueillir 800 détenus. Pas de surpopulation ni de conditions de détention dégradées, la prison construite en 2011 est ultra-moderne.
Parmi ses détenus les plus célèbres: Rédoine Faïd. Il s'était échappé de la prison le 1er juillet 2018 lors d'une évasion spectaculaire à l'aide d'un hélicoptère. Après plusieurs mois de cavale et une traque sans relâche, il avait finalement été arrêté début octobre 2018.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter