Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le singe aperçu à Saint-Sébastien-sur-Loire est-il l'un des Mones de Campbell volés à Paimpont ?

Ces deux femelles "mones de Campbell" ont été volées samedi 3 juin à la station biologique de Paimpont de l'Université de Rennes 1 / © Station biologique de Paimpont Université Rennes 1
Ces deux femelles "mones de Campbell" ont été volées samedi 3 juin à la station biologique de Paimpont de l'Université de Rennes 1 / © Station biologique de Paimpont Université Rennes 1

Un petit singe a été aperçu mercredi par une habitante de Saint-Sébastien-sur-Loire, près de Nantes. Il pourrait s'agir de l'une des deux femelles Mones de Campbell dérobées début juin à Paimpont en Ille-et-Vilaine

Par Fabienne Béranger

Ce petit singe a été aperçu mercredi, errant dans une zone boisée du quartier des Onchères à Saint-Sébastien-sur-Loire, racontent nos confrères de Ouest-France.

I
l pourrait s'agir de l'un des deux singes Mones de Campbell volés début juin au centre de primatologie de la station biologique de Paimpont de l'Université de Rennes 1.

Les pompiers du SDIS 44 demandent aux personnes susceptibles de croiser la route de ces deux singes de ne pas les approcher et de contacter le 17 ou le 18.

Les deux primates dérobés, deux femelles, sont nés et ont grandi au centre de primatologie de Paimpont. 
"Le stress engendré par la capture mais aussi par la séparation sociale doit être intense pour les animaux", précisait l'université Rennes 1 dans un communiqué de presse paru suite au vol des deux primates.






 

 

Sur le même sujet

Des producteurs de lait poursuivent leur mobilisation dans la Sarthe et en Loire-Atlantique

Près de chez vous

Les + Lus