Bientôt des e-busway dans l’agglomération nantaise

Première photo de l'e-busway nantais / © Groupe Hess
Première photo de l'e-busway nantais / © Groupe Hess

C'est à l'automne 2018 que les premiers e-busway électiques arriveront sur Nantes et sa métropole. Et ce jeudi a été dévoilée la silhouette de ce bus respectueux de l'environnement. Une démarche tout à fait d'actualité de transition énergétique. 

Par Evelyne Jousset


22 busway, plus grands et 100% électriques, de 24 m de long, bi-articulés, devraient  être livrés d'ici un an. Ils doivent augmenter la capacité de la ligne 4, C'est un projet qui date de 2015. Construit par l’entreprise suisse Hess, Il accueillera  35 % de passagers en plus. Ce sont 55.000 voyageurs qui devraient être transportés chaque jour sur la ligne 4 du réseau nantais, arrivée à saturation depuis plusieurs années.

Plutôt novateur en Europe, les 20 minutes de trajet se feront sans aucune émission de polluants et permettra de réduire 1.330 tonnes de CO2 par an. Côté confort pour les usagers, il sera plus fluide, insonore, confortable à bord. Côté conduite, ses « deux essieux dirigeables » lui donneront une bonne maniabilité. 

C'est en 2019 que se terminera la mise ne service des e-busway pour lesquels quelques des aménagements sont prévus notamment  place Foch, ainsi que porte de Vertou où quatre bornes de recharges seront installées. C’est aussi sud loire que sera construit le nouveau dépôt technique des e-busway.
Coût global de cet investissement, près de 53 millions d'euros tout compris. 




Sur le même sujet

ND DEs Landes : Yannick Favennec interpelle Nicolas Hulot

Près de chez vous

Les + Lus