Une des Inrockuptibles sur Cantat : “au nom de quoi”, demande Marlène Schiappa

Marlène Schiappa à l'Assemblée Nationale le 10 octobre 2017 / © Bertrand GUAY / AFP
Marlène Schiappa à l'Assemblée Nationale le 10 octobre 2017 / © Bertrand GUAY / AFP

Le nouveau numéro des Inrockuptibles fait sa une avec Bertrand Cantat, l'ex-chanteur de Noir Désir, condamné pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant. De quoi provoquer la colère de Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat sarthoise chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Par Fabienne Béranger

"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings ?" s'est indignée Marlène Schiappa sur son compte Twitter, concluant : "Ne rien laisser passer".
Pour Laurence Rossignol, l'ancienne ministre des Droits des Femmes, "réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante "je vais te marie-trintigner", il fallait oser. Honte à ce magazine."
Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de prison pour le meurtre en 2003 de sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. 
Il a été libéré en 2007 après avoir purgé la moitié de sa peine.


Sur le même sujet

toute l'actu musique

ND DEs Landes : Yannick Favennec interpelle Nicolas Hulot

Près de chez vous

Les + Lus