publicité

Rochefort : 6 adolescents tués dans un accident de bus scolaire

Terrible accident de la route ce matin dans le centre ville de Rochefort. Un car scolaire de la compagnie "Les Mouettes" qui reliait l'Île d'Oléron à Surgères a été percuté par un camion. Un bilan provisoire fait état de 6 adolescents tués.

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le , mis à jour le
© AFP

© AFP

Il était 7h15 quand un bus de car scolaire qui assurait la liaison entre Oléron et Surgères a été percuté par un élément qui s'est détaché d'un camion au moment où les deux véhicules se croisaient. L'accident s'est produit en plein centre ville de Rochefort au niveau de la caserne des pompiers.

De nombreux secours sont actuellement sur place et un premier bilan fait état de 6 adolescents tués dans ce choc alors qu'ils se trouvaient comme chaque matin dans ce bus qui desservait plusieurs établissements scolaires de Surgères.

C'est la stupeur qui règne dans la ville de Rochefort alors qu'une cellule de crise a été mise en place. Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie et Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale sont attendues à Rochefort dans la matinée. Dominique Bussereau, le président du Conseil départemental, se rendra également sur place.

D'autres informations à venir sur notre site tout au long de la journée. Nous présenterons une édition spéciale consacrée à cet événement à partir de 11h40 sur l'antenne de France 3 Poitou-Charentes.

Mise à jour à 18h10 :

Arrivée de nombreuses personnes avec des bouquets de fleurs à la cérémonie organisée par la mairie de Rochefort au gymnase de la Vieille-Forme afin de rendre hommage aux 6 adolescents tués dans l'accident de l'autocar.
© Marie-Pierre Gressant (FTV)

© Marie-Pierre Gressant (FTV)


Mise à jour à 16h25 :

Dans un communiqué, le groupe Eiffage a exprimé sa "profonde tristesse" après l'accident de l'autocar scolaire dans lequel six adolescents ont été tués cejeudi à Rochefort. Le groupe "est mobilisé et collabore avec les autorités afin d'élucider les circonstances de ce terrible accident" précise encore le communiqué.

Mise à jour à 15h40 :

La mairie de Rochefort a décidé d'organiser un rassemblement dans la chapelle ardente installée au gymnase de la Vieille-Forme, ce jeudi à 18 heures, pour permettre à ceux qui le souhaiteraient de venir se recueillir en mémoire des 6 adolescents décédés dans l'accident de bus scolaire.
 

© Marie-Pierre Gressant (FTV)

© Marie-Pierre Gressant (FTV)

Mise à jour à 14h50 :

Voici le modèle de bus équivalent à celui qui a été victime de l'accident ce matin à Rochefort.
© Fred Cartaud (FTV)

© Fred Cartaud (FTV)


Mise à jour à 12h20 :

Déclaration de Ségolène Royal à son arrivée à Rochefort : "Nous rendrons publics tous les résultats de l'enquête qui est menée pour connaître toutes les circonstances de ce drame".
 

© Marie-Pierre Gressant (FTV)

© Marie-Pierre Gressant (FTV)

Mise à jour à 12h15 :

La procureure de la République de La Rochelle, Isabelle Pagenelle, indique que des analyses ADN des corps seront réalisées à l'institut médico-légal de Poitiers afin d'identifier certaines victimes de l'accident de Rochefort.

Mise à jour à 12h10 :

Accident de bus de Rochefort : des cellules de soutien psychologique sont installées dans les différents établissements scolaires concernés par ce drame. Voici par ailleurs la réaction d'Olivier Falorni, député de la Charente-Maritime.

Accident bus : réactopn Olivier Falorni


 

Mise à jour à 11h55 : 

Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, tient à exprimer sa plus vive émotion à l'annonce du dramatique accident entre un bus scolaire et un poids lourd ce jeudi matin à 7h15 à proximité du port de commerce de Rochefort (17).

Alain Rousset se rendra rapidement au centre de secours où sont regroupées les familles des victimes. Il va y rejoindre Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de la Charente-Maritime, Jacques Moret, recteur de l'Académie de Poitiers et Hervé Blanché, maire de Rochefort.

Mise à jour à 11h35 :

Arrivée de la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à Rochefort où elle a rejoint la cellule de crise.

© Marie-Pierre Gressant (FTV)

© Marie-Pierre Gressant (FTV)


 

Mise à jour à 11h10 :

Olivier Falorni (député de Charente-Maritime) et Jean-François Fountaine (maire de La Rochelle) sont présents sur les lieux de l'accident.
© Maylis Chauvin (FTV)

© Maylis Chauvin (FTV)



La carte représentant le trajet suivi par le bus scolaire :
 


 

Mise à jour à 10h55 :

Selon le représentant de l'Unsa Police Sud-Ouest, Jérôme Servolle, les contrôles d'alcoolémie réalisés sur les deux conducteurs (poids-lourd et bus scolaire) sont négatifs. Les deux chauffeurs sont placés en garde à vue, comme le veut la procédure dans ce genre de circonstances.

Mise à jour à 10h50 :

La première interview d'Hervé Blanché, le maire de Rochefort (17), qui annonce la mise en place d'une chapelle ardente.

Réaction d'Hervé Blanché, maire de Rochefort


 

Mise à jour à 10h30 :

Hervé Blanché, le maire de Rochefort, annonce la mise en place d'une chapelle ardente où les corps des adolescents tués seront regroupés. Une cellule psychologique est mise en place pour l'accueil des familles.

Mise à jour à 10h25 :

Une nouvelle photo de l'AFP qui met en évidence la violence du choc qui a touché le bus scolaire.

© AFP

© AFP

Mise à jour à 10h10 :

François Hollande souhaite que "toute la lumière" soit faite sur l'accident d'un car scolaire dans lequel six adolescents ont trouvé la mort jeudi à Rochefort (Charente-Maritime). Communiqué de l'Elysée.

Mise à jour à10h00 :

Photo AFP : la police scientifique est sur les lieux de l'accident pour relever des éléments matériels pouvant expliquer les circonstances du drame.

La police scientifique sur les lieux de l'accident © AFP

© AFP La police scientifique sur les lieux de l'accident

Mise à jour à 9h50 : 

Voici la liste des établissements scolaires de Surgères desservis par le bus victime de l'accident :
- Collège Jeanne d'Arc
- Lycée professionnel du pays d'Aunis
- Le lycée agricole ELINIA


Mise à jour à 9h45 :

Un point d'accueil installé pour les familles avenue de la Libération à Rochefort. Et aussi le numéro de téléphone mis en place pour joindre la cellule d'information : 08 11 000 617.

Première réaction de Dominique Bussereau, le président du Conseil départemental de Charente-Maritime : "C'est une horreur ! Je ressens beaucoup de compassion pour les familles et leurs victimes".

Mise à jour 9h35 :

Un tweet de nos confrères de France Bleu La Rochelle avec l'une des premières photos de cet accident.

 

Mise à jour à 9h30 :

Un communiqué de la préfecture de Charente-Maritime préciser que 17 personnes voyagaient dans le car scolaire : 15 enfants et 2 chauffeurs. Les blessés ont été orientés vers les hôpitaux de Rochefort et de Saintes. 57 sapeurs pompiers et 3 SMUR sont mobilisés. Une enquête est ouverte sous l'autorité du parquet.


La Préfecture de Charente-Maritime installe un numéro pour joindre la cellule d'informations familles :
08 11 000 617

Mise à jour à 9h25 :

Deux passagers du bus scolaire sont soignés en état d'urgence relative. Bilan provisoire : 6 morts et 2 blessés graves.


Mise à jour à 9h20 :

Arrivée d'Hervé Blanché, le maire de Rochefort, sur les lieux de l'accident de bus scolaire.
© Yann Salaün (FTV)

© Yann Salaün (FTV)

Mise à jour à 9h15 :

Un élève du lycée agricole de Surgères a été blessé dans l'accident du car scolaire, selon M'Hamed Faouri, alors que ce bus désservait plusieurs établissements scolaires situés sur la commune de Surgères.

Un tweet de Ségolène Royal annonçant sa venue sur place.

Mise à jour à 9h10 :

Huit autres adolescents sont sortis indemnes de cette collision, frontale, qui a eu lieu vers 07H15 sur une départementale. Le minibus transportait "dix-sept à dix-huit personnes" et le poids-lourd transportait des gravats, selon les premiers éléments de l'enquête.




L'actu de votre région en vidéo

Une famille bretonne porte plainte après l'incendie du camping à Oléron

Reportage de François Privat, France 3 Bretagne, Pierre Lahaye et Josiane Etienne

les + lus
les + partagés