publicité

Modern Express : opération de la dernière chance demain matin

Une fenêtre météo plus propice à un remorquage pourrait se présenter demain matin. Sinon, les bateau ira s'échouer sur la côte landaise

  • Par François Gibert
  • Publié le , mis à jour le
© Marine Nationale

© Marine Nationale

Le navire se situe actuellement à 50 milles nautiques à l’ouest du bassin d’Arcachon (environ 92km). Il dérive au sud-est à une vitesse légèrement supérieure à 2 noeuds. (3,5 km/h)
Les conditions météorologiques étaient dégradées, avec des rafales à 50 km/h et des creux de près de 6 mètres.
Le temps devrait se calmer dans la nuit, ce qui permettra de réaliser demain lundi, de jour, une nouvelle tentative de prise de remorque.
Si une remorque ne réussit pas à être passée dans la journée de lundi, le Modern Express s’échouera entre lundi soir et mardi soir probablement sur la côte sableuse du département des Landes.

Au fil des heures, le point et l’heure attendus d’échouage seront alors précisés.


Heureusement la cargaison ne présente pas de danger pour l’environnement (3600 de bois et des engins de travaux publics) ;
Les soutes à gazole de propulsion sont intègres.
Aucune fuite de carburant n’a été observée, ce qui permet d'affirmer que tout risque de marée noire est écarté (300 tonnes de gazole sur le Modern Express contre 77 000 t sur le Prestige).
Des brèches pourraient toutefois se produire lors de l’échouage, entraînant une pollution limitée. Les fuites seront alors traitées immédiatement par les moyens spécialisés.
La préfecture maritime précise qu'elle travaille en étroite coordination avec la préfecture des Landes pour mettre en place les actions permettant de limiter les conséquences de l’échouage.

Le reportage de nos confrères de France 3 Aquitaine
Modern express


les + lus
les + partagés