Poitiers : fin du confinement du quartier des Dunes

La vie des riverains du quartier des Dunes à Poitiers a repris normalement depuis ce matin. Les barrages mis en place par la police ont été levés et les premières analyses font penser que le produit en cause est assimilable à un désinfectant concentré.

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le , mis à jour le
Une entreprise spécialisée est en train de retirer la terre contaminée par le produit © François Gibert (FTV)

© François Gibert (FTV) Une entreprise spécialisée est en train de retirer la terre contaminée par le produit

On en sait davantage ce matin sur les circonstances qui ont entraîné le blocage complet du quartier des Dunes à Poitiers. Tout a commencé mercredi matin par une opération de broyage de végétaux conduite par les services de la Mairie sur un talus situé en face de la caserne Aboville. C'est à cet endroit qu'un récipient contenant un liquide de nature d'abord indéterminée a été déchiqueté.

Incommodés par les émanations, trois militaires en faction devant les locaux de la caserne, un agent de la mairie et sept sapeurs-pompiers arrivés les premiers sur les lieux de l'événement, ont été admis au CHU de Poitiers. Les examens et analyses biologiques pratiqués n'ont rien révélé d'anormal et les symptômes ont vite disparu, aussi ces personnes incommodées ont pu quitter le CHU en fin d'après-midi.

Dès le début de l'intervention, le Service départemental d'incendie et de secours de la Vienne a mis en place un périmètre de sécurité qui a été redimensionné en soirée afin de permettre aux riverains d'accéder à leur domicile. Les forces de police ont assuré une surveillance de la zone concernée durant la nuit dernière.

Selon les premières analyses, conduites tard dans la soirée par des moyens spécialisés de la Zone de Défense et de Sécurité Sud-Ouest, le produit en cause est assimilable à un désinfectant concentré. Afin de préciser ces analyses, un échantillon a été envoyé ce jeudi au Laboratoire central de la Préfecture de police de Paris.

La terre souillée sera enlevée dans le courant de la matinée et traitée par une société agréée. Des odeurs désagréables sont néanmoins susceptibles de persister quelques temps, sans présenter de danger particulier pour la santé.

les + lus
les + partagés