Beaujolais : Premières vendanges sous les étoiles

Les vendanges en Beaujolais débutent aujourd'hui. Une récolte qui s'annonce moins abondante mais d'une belle qualité. Dans certains domaines, on se lève en pleine nuit pour récolter à la fraîche et optimiser la fermentation du raisin.

Chez les Kuhnel, vignerons en Beaujolais à Villié-Morgon, les vendanges ont commencé trés tôt ce matin...
Comme il est d'usage sur ce petit domaine de 12 hectares, on débute les vendanges en pleine nuit pour garantir une fermentation optimale du raisin. A 3h00 du matin, dans la fraîcheur de la nuit, la température est idéale, comme nous l'explique Anita Kuhnel, la patronne  :"Les levures sur la peau du raisin sont plus actives quand on le ramasse frais que si on le cueillait plus tard dans la journée, quand il fait plus chaud. On assure de ce fait un bon fonctionnemnt du processus fermentaire quand les levures transforment le sucre en alcool". Cela vaut apparemment  le sacrifice d'une bonne nuit de sommeil puisque cela donne en définitive, assure Anita, "une cuvée trés soyeuse et douce en bouche ".

Les Kuhnel procédent ainsi depuis 2009. C'était une année trés chaude et en faisant le tour de la parcelle, ils ont pris conscience que les raisins étaient flétris par la chaleur de la journée. Il fallait donc les ramasser plus tôt pour obtenir une meilleure fermentation.

Alors bien sûr, cette vendange nocturne ne peut être généralisée du fait de son coût.
Elle est réservée à la partie la plus noble du domaine, une parcelle de 6000 m² rebaptisée pour la circonstance "Reine de nuit". Une cuvée spécifique, un Moulin à vent "confidentiel" qui ne produit pas plus que 6.000 bouteilles dans les meilleures années.

"Ce sera sans doute encore moins cette année", anticipe Anita Kuhnel qui sait déjà que ce cru 2012 sera peu productif mais d'une belle qualité : "On est parti pour faire 25 à 30 hectolitres par hectare quand la parcelle n'a pas été touchée par la grêle"...
Un violent orage de grêle s'est en effet abattu sur le beaujolais le 2 juin dernier et certaines parties du vignoble ont été rudement abîmées. "Sur l'une de nos terres, il ne reste plus que deux grappes par cep "... Autant dire rien.

Anita et André Kuhnel sont fiers de leur production... Leurs "Moulin à vent" et leur "Chenas" sont souvent médaillés dans les concours internationaux. Ils ont remporté plusieurs médailles au Concours international du gamay qui s'est tenu à Lyon en janvier 2012. "Des concours à l'aveugle" précise fiérement Anita. Le guide Hachette vient aussi de les distinguer dans sa derniére édition, une consécration pour ces viticulteurs qui n'hésitent pas à vendanger sous les étoiles pour obtenir des cuvées d'exception.                
  


L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité