• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Haute-Savoie, la poche du glacier de Tête-Rousse de nouveau pompée

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Déjà vidangée en 2010 et 2011, la poche d'eau du glacier de Tête-Rousse, dans le massif du Mont-Blanc, qui menace d'inonder la vallée de Saint-Gervais, a recommencé à être pompée.

Par Franck Grassaud avec AFP

Les opérations de pompage, à 3.200 mètres d'altitude, ont débuté lundi 24 septembre, malgré des conditions climatiques difficiles.

Au mois d'août, une campagne de mesures avait été réalisée, "mettant en évidence que la canicule (...) avait eu pour conséquence l'accélération de l'effet de fonte et l'augmentation du volume" de la poche, ont expliqué la préfecture et la mairie dans un communiqué.
La cavité contenait en effet 14.500 m3 d'eau contre 10.000 m3 mesurés en juin.

 Une autre poche sous la glace


L'été dernier, une nouvelle cavité remplie d'eau a été repérée en amont du glacier, "dont l'estimation du volume est difficile à déterminer" mais qui serait de 10.000 m3 , selon le communiqué.
Cette deuxième poche d'eau "ne peut pas être pompée mais on va essayer de savoir s'il existe un réseau entre toutes ces cavités remplies d'eau", a indiqué le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex.

Deux pompes installées


La première pompe installée lundi permet de vider 600 m3/jour, qui sont rejetés en aval, en direction du glacier de Bionnassay.

 / ©
/ ©
Une deuxième pompe sera mise en service probablement la semaine prochaine, portant la capacité de pompage à 1.000 m3 par jour, selon M. Peillex.
Pour pomper tout au fond de la poche, un nouveau forage devra en outre être effectué, celui de l'an dernier s'étant refermé. Le chantier devrait s'achever à la mi-octobre. Les études et les travaux de pompage, d'un coût de 900.000 euros, sont financés par l'Etat à hauteur de 80% et la commune de Saint-Gervais-les-Bains pour 20%.

 / © tvmountain
/ © tvmountain
La poche d'eau actuelle est beaucoup plus réduite que celle qui avait été repérée en 2010. Cette année-là, quelque 47.728 m3 d'eau avaient été pompés dans la cavité, puis environ 16.000 m3 en 2011 lorsque la poche s'était reformée.

En juillet 1892, l'explosion d'une poche d'eau similaire à l'intérieur du glacier s'était déversée dans la vallée, faisant 175 morts.

DMCloud:5215
La poche du glacier de Tête-Rousse pompée en 2011

Sur le même sujet

Depuis 47 ans, l'enduro fait rêver les Auvergnats

Les + Lus