Renaud Lavillenie : “vous jugez par rapport à des propos indécents d'un coach qui vit mal le moment”

Renaud Lavillenie, le 19 juin 2012 / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Renaud Lavillenie, le 19 juin 2012 / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Rien ne va plus entre Renaud Lavillenie et le désormais ex-entraîneur du champion olympique de saut à la perche. Alors que Damien Inocencio regrettait en fin de semaine dernière l'ingratitude du perchiste, ce dernier a répondu sèchement sur son Facebook.

Par Stéphane Moccozet

Les jours passent et rien ne s'arrange entre Renaud Lavillenie et Damien Inocencio. En fin de semaine dernière, dans un entretien accordé au site sports.fr
l'entraîneur, ou plutôt ex-entraîneur, de la star mondiale du saut à la perche exprimait son amertume après avoir appris qu'il était remplacé par Philippe d'Encausse. Un choix que ne comprend pas celui qui l'a accompagné vers les sommets. Damien Inocencio ne mâche d'ailleurs pas ses mots et, dans cet entretien, il n'hésite pas à attaquer la personnalité même de l'athlète: "les gains sont à 100% pour lui, ou pour son manager. Pas pour moi en tout cas, et je n’ai jamais eu cette exigence. Je me suis dit qu’un petit cadeau n’aurait pas fait de mal, lui non… Ce n’est pas grave, c’est son caractère.", explique-t-il avant d'ajouter qu'après le titre olympique de Renaud Lavillenie à Londres en août dernier, il avait "simplement eu le droit à une poignée de main. Et pas un remerciement".

La perche est tendue, Lavillenie répond

Dimanche, sur sa page Facebook, Renaud Lavillenie a répondu aux "propos indécents d'un coach qui vit mal le moment", selon lui. Il se défend en signalant que "la vie de Damien a changé depuis 4 ans, qu'il n'est plus au guichet du conseil général grâce à mes performances (car sur le terrain c'est bien moi qui saute et non lui, vous l'aviez oublié?)". Sur le réseau social, la réponse du clermontois à son ancien entraîneur a déjà suscité plus de 500 commentaires, parfois négatifs, mais globalement sa décision est comprise et respectée. Certains attendent juste de voir si les résultats vont suivre.

Sur le même sujet

Les + Lus