Cet article date de plus de 8 ans

BASF Beauty Care Solutions : des emplois menacés à Lyon

BASF entend regrouper sa production de composants pour cosmétiques de luxe en Meurthe-et-Moselle. Une restructuration qui pourrait conduire à la suppression de 80 à 90 postes sur le site de BASF Beauty Cares Solutions à Lyon Gerland.
Les salariés de BASF ont signifié leur refus de voir mourir leurs emplois ce matin devant l'usine.
Les salariés de BASF ont signifié leur refus de voir mourir leurs emplois ce matin devant l'usine. © Laurent de Bretagne
BASF Beauty Care Solutions France, filiale du numéro un mondial de la chimie, l'allemand BASF, projette de regrouper sa production d'ingrédients pour cosmétiques en Meurthe-et-Moselle, ce qui devrait entraîner la suppression de 80 à 90 postes sur Lyon, selon la société. "L'activité de recherche serait maintenue à Lyon", ce qui représente une trentaine d'emplois, a indiqué mercredi 17 octobre un porte-parole de BASF France. Une partie des salariés lyonnais se verront proposer un poste à Pulnoy (Meurthe-et-Moselle). "Nous ferons le maximum pour reclasser les collaborateurs au sein du groupe", a ajouté le porte-parole de BASF.

Après cette annonce faite en comité d'entreprise, un appel à la grève a été lancé sur le site lyonnais jeudi 18 octobre.

"Depuis sa création la société BASF Beauty Care Solutions, devenue leader mondial des principes actifs cosmétiques et fournisseur des grandes marques de luxe en France comme à l'étranger, dégage chaque année des bénéfices même en périodes de crise", selon la CFTC qui veut "préserver la totalité des emplois menacés".
D'après le porte-parole de la société, "le marché mondial des cosmétiques est en mutation, la concurrence est rude, la réglementation compliquée, ce qui affecte notre activité". L'existence de deux centres de production en France ne serait ainsi plus justifiée.

Quelque 90 personnes, spécialisées dans la production de principes actifs d'origine végétale, sont employées à Pulnoy. En outre, BASF Beauty Care Solutions France compte une vingtaine de commerciaux à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Les principaux marchés de la société sont les Etats-Unis, la France, le Japon, la Corée, l'Allemagne et le Brésil.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social crise économique entreprises