Cet article date de plus de 8 ans

300 bouteilles de Saint-Pourçain, Languedoc et Champagne remontées après 6 mois d'immersion au fond du lac Servières

Le club d’œnologie de Clerlande, en avril dernier, avait plongé près de 300 bouteilles de vin dans les profondeurs du lac Servières, sur la commune d’Orcival pour  voir comment ces bouteilles allaient vieillir.
Des bouteilles immergées pendant 6 mois à 25 m sous l'eau
Des bouteilles immergées pendant 6 mois à 25 m sous l'eau
Les bouteilles remontées vendredi matin auront passé 6 mois dans cette cave un peu particulière, à 25 mètres sous l'eau et à 1200 mètres d'altitude.
Le club d’œnologie avait obtenu le feu vert de Michelin pour utiliser le lac de Servières, propriété privée gérée par la société de pêche du personnel Michelin, pour cette expérience.

Parmi les bouteilles, celles de Laurent Meynadier, propriétaire du Champ des Soeur à Fitou,  qui immerge son vin en bouteille pour étudier l'impact de l'absence totale d'échanges gazeux pour le vin en bouteille.Il avait simultanément immergé d'autres bouteilles en Méditerranée, dans les parcs à huîtres de Gruissan.

Il va maintenant falloir déboucher les bouteilles et déguster. L'objectif est de comparer la conservation du vin et les conséquences de l'immersion en eau de mer et en eau douce.

Laurent Meynadier a immergé quelques bouteilles de sa production.
Laurent Meynadier a immergé quelques bouteilles de sa production.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins