Membres présumés de l’ETA interpellés près de Lyon: La police oublie des scellés sur place !

Le Journal de Saône-et-Loire révèle que cinq sacs plastiques contenant des preuves de l’implication des deux personnes arrêtées à Mâcon seraient restés à l'hôtel où les interpellations ont eu lieu.

Par Sandra Méallier

Sur le même sujet

Les + Lus