Jean-Jack Queyranne portera l'appel des parlementaires de Rhône-Alpes en faveur du Lyon-Turin

Mercredi 21 novembre, le président de la région Rhône-Alpes sera reçu à l'Elysée en présence du Président de la République Italienne, Giorgio Napolitano. 

Cette invitation intervient à la veille de la réunion extraordinaire du Conseil Européen (des 22 et 23 novembre à Bruxelles) durant laquelle il sera notamment question du budget de l'Union Européenne pour la période 2014-2020.

Demain à l'Elysée, Jean-Jack Queyranne entend défendre le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin. A ce titre, il portera l'appel signé le 07 novembre dernier au Palais du Luxembourg par 25 parlementaires, dont de nombreux représentants de la région Rhône-Alpes. Parmi eux : Michel Destot, maire de Grenoble, Bernadette Laclais, maire de Chambéry, Maurice Vincent, maire de Saint-Étienne, Gérard Collomb, maire de Lyon....

Dans cet appel, les parlementaires signataires demandent aux chefs d'Etats français et italien des avancées concrètes à l'occasion du Sommet bilatéral de Lyon le 03 décembre prochain, afin d'engager définitivement le chantier de réalisation du Lyon-Turin, et ce dès 2013.

Le projet de LGV Lyon-Turin se heurte à de nombreuses oppositions, notamment des riverains du tracé des deux côtés des Alpes. Récemment, la Cour des Comptes a émis  un avis peu favorable à cette percée, estimant qu'elle était très coûteuse et rappelant que la rénovation des lignes déjà existantes ne devait pas être définitivement écartée.


L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité