A Clermont, la journée internationale contre les violences faites aux femmes a attiré une centaine de personnes

Publié le Mis à jour le

Chaque 25 novembre, le même jour que la journée internationale de l'ONU, la France organise une journée nationale de sensibilisation aux violences faites aux femmes. A Clermont-Ferrand, près de 100 personnes se sont rassemblées dimanche après-midi.

Des manifestantes et des manifestants issus de milieux associatifs, politiques ou tout simplement des femmes et des hommes qui se sont retrouvés, place de Jaude à 14 heures, armés de casseroles, assiettes et  tambourins, avec un seul objectif : faire du bruit. Faire du bruit pour que le sort des femmes victimes soit entendu et reconnu. Pour réclamer, par exemple, un lieu de résidence pour les victimes qui souhaitent quitter leur conjoint violent. Un lieu qui n'existe pas dans le Puy-de-Dôme alors que, chaque année à Clermont-Ferrand, elles sont une centaine de femmes isolées en quête d'un lieu d'asile.
 
Grande cause nationale 2010

Selon les associations, 75 000 à 100 000 persones sont violées chaque année mais 10% seulement portent plainte.
La lutte contre la violence faite aux femmes a été déclarée "grande cause nationale 2010" par le gouvernement.  Depuis la loi du 9 juillet 2010, la France a institué une journée nationale de sensibilisation chaque 25 novembre, le même jour que la journée mondiale organisée par l'ONU.
Plus de 120 femmes sont mortes l'an dernier en France sous les coups de leur conjoint. En 2011 en France, les violences faites aux femmes dans l'espace public ont augmenté de 13%. C'est aujourd'hui l'un des premiers fléaux de la société. Un sujet brûlant qui sera au coeur du Comité Interministériel des Droits des Femmes le 30 novembre prochain.

Violences Femmes Info    :   3919