• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A l'aéroport de Genève, les taxis débrayent

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Les taxis officiels de l'aéroport de Genève ont débrayé pendant une heure ce lundi 10 décembre en début d'après-midi pour protester contre l'augmentation des navettes affrétées par les voyagistes.

Par Franck Grassaud

A l'appel de l'association genevoise des taxis de service public, 200 taxis devaient se croiser les bras pendant une heure entre 14h30 et 15h30. Avec leurs collègues français, ces conducteurs se plaignent des 'navettes' qui viennent de plus en plus nombreuses chercher des touristes à l'aéroport (pas seulement à Cointrin mais aussi à Saint-Exupéry). Des navettes qui travaillent pour des hôtels ou des voyagistes qui organisent des séjours dans les stations de sport d'hiver. Certes, ces navettes sont autorisées mais, d'après les chauffeurs, elles prendraient aussi des clients au pied levé ! 

DMCloud:19949
La grogne des Taxis français et genevois
En interview : José Gonçalves, président association des taxis de service public (Genève) - Pascal Wilder, Fédération nationale des taxis indépendants (France).

Les professionnels aimeraient obtenir le financement d'un nouveau guichet taxi. Un service qui a existé mais qui a fermé en 2008, suite à un problème autour de la participation de l’aéroport. Le guichet aurait à l'avenir pour mission d'aiguiller les voyageurs et, du coup, de contrôler les courses.

Ce lundi, une réunion est prévue entre les chauffeurs de taxis, les responsables de l'aéroport et les autorités genevoises.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus