Cet article date de plus de 8 ans

Trois pneus gratuits par an au lieu de quatre, les salariés Michelin du site des Gravanches sont en grève

Une grosse partie des salariés Michelin du site clermontois des Gravanches est en grève depuis le 13 décembre. Un mouvement d'humeur du personnel qui proteste contre la suppression d'un avantage en nature : 4 pneus gratuits par employé et par an.
Jusqu'à présent, les 24 000 salariés Michelin bénéficiaient d'un avantage en nature non négligeable : 4 pneus gratuits par employé et par an, en contrepartie d'une cotisation salariale annuelle d'une vingtaine d'euros. Mais ça, c'était avant. Avant l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation de l'Urssaf qui modifie cet avantage en nature. Désormais, le salarié doit payer 22% du montant total pour 4 pneus changés. Soit trois pneus gratuits au lieu de quatre. Une mesure qui n'est pas du tout du goût des salariés. Depuis jeudi 13 décembre, une grosse partie des salariés de l'usine des Gravanches, à Clermont-Ferrand, est en grève. Un mouvement qui devrait être reconduit pour la journée de Mardi, toujours sur le site des Gravanches.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michelin grève