"Le meilleur des mondes" est-il le nôtre? Exposé au Creux de l'enfer à Thiers, le plasticien vidéo Samuel Rousseau pose la question

Dans "Un monde machine mis en abîme", l'artiste travaille tout un dispositif visuel et sonore, une série de projections qui immerge le visiteur au coeur d'une ville moderne.

Samuel Rousseau est un touche-à-tout plein d'invention.
Il aime travailler sur le thème des grandes méchantes villes, sur celui des machines chronophages. Il enferme des images dans des blisters de médicament ou les projette sur des palettes de livraison. 
Il utilise les nouvelles technologies pour mettre de la magie dans les objets du quotidien et il utilise la répétition des images ou des sons pour traduire l'absurdité de tous les mouvements qui agitent la planète. 
Originaire de Grenoble, Samuel Rousseau s'exporte et expose dans le monde entier. L'exposition "Un monde machine mis en abîme" lui est consacrée à Thiers jusqu'au 3 février 2013.

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité