Eugénie Dauzat, la doyenne des Auvergnats, est décédée à l'âge de 112 ans

Elle a juste eu le temps de fêter ses 112 ans le 6 décembre dernier. Eugénie Dauzat, la doyenne des Auvergnats, est décédée à la maison de retraite de Lezoux.

Eugénie Dauzat est décédée dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013. Un mois auparavant, le 6 décembre, elle avait fêté son 112ème anniversaire entourée de sa famille, des pensionnaires et du personnel de la maison de retraite St-Joseph à Lezoux (Puy-de-Dôme)
Eugénie Dauzat est décédée dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013. Un mois auparavant, le 6 décembre, elle avait fêté son 112ème anniversaire entourée de sa famille, des pensionnaires et du personnel de la maison de retraite St-Joseph à Lezoux (Puy-de-Dôme) © MaxPPP
Eugénie Dauzat est décédée dans la nuit de vendredi à samedi, à la maison de retraite Saint Joseph, à Lezoux. C'est là qu'elle vivait depuis l'âge de 96 ans.
Et c'est là qu'elle venait tout juste de fêter ses 112 ans, le 6 décembre dernier.

A deux reprises, en août 2012 et en octobre 2012, Eugénie Dauzat avait été déclarée, à tort, doyenne des français. En revanche, elle était bien la doyenne des Auvergnats.

Née le 6 décembre 1900 à Neuville, dans le Puy-de-Dôme, Eugénie avait été agricultrice à Bort l'Etang, près de Lezoux. 
La doyenne des Auvergnats avait 2 fils, 7 petits enfants, 7 arrières petits enfants et 4 arrières arrières petits enfants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter