Hausse des tarifs de la SNCF + grève des agents commerciaux = le ras le bol des voyageurs en Auvergne

Dimanche matin, la SNCf annonçait la hausse de ses tarifs. Aujourd’hui, les agents commerciaux en Auvergne étaient en grève. Total : des voyageurs excédés, une fois de plus...

Par Sandry Vicente

Dimanche matin, la SNCF annonçait une augmentation des tarifs des billets de train, hausse en moyenne de 2.3%. Ce matin, 40% des agents commerciaux de la SNCF de la région Auvergne - Bourgogne Ouest étaient en grève. La raison : la suppression de quatorze postes dans les semaines à venir. Ils dénoncent un recours systématique aux bornes automatiques, là où des postes sont détruits. Selon l'intersyndicale des cheminots, douze postes ont déjà été supprimés l'année dernière sur cette grande région. 
L'impact de cette grève sur le trafic a été limité, seuls quatre trains ont été supprimés. Cependant, c'était suffisant pour déclencher la colère de certains usagers, comme Bertrand Salvat, représentant l'Association des usagers des transports d'Auvergne, qui a confié son mécontentement à Daniel Pajonk et Arthur John.

Bertrand Salvat : "Nous nous sommes plaints souvent en réunion de concertation du fait que les guichets ouverts soient insuffisants en nombre. Et par conséquent, le temps d'attente trop important. (...) Alors que le prix augmente, alors que les trains n'arrivent pas toujours à l'heure, je dirais même l'inverse, alors que des services sont supprimés, alors que les subventions du Conseil Régional augmentent, alors que notre ticket va augmenter, bon, donc, on est perdant sur beaucoup de points...".

Sur le même sujet

Les + Lus