Le Cantal, un massif de moyenne montagne qui joue les grands

Ce week end, le Cantal a pris des airs de haute montagne. L’opération Cantal'Y Cimes a réussi à attirer 80 alpinistes à la recherche de sensations fortes, dans un massif de moyenne montagne.

Par Sandry Vicente

Alpinisme, cascade de glace, survie, course d’arête, ce week-end, pour sa deuxième édition, l’opération Cantal’Y Cimes, organisée par le club Aurillac Montagne Escalade, a une nouvelle fois proposé une multitude d’ateliers aux fondus des hautes cimes.

L’objectif principal: amener les participants à devenir autonome en les sensibilisant aux techniques de progression couramment utilisées en alpinisme.
Pour ceux déjà aguerris à toutes ces techniques, des ateliers de perfectionnement étaient également proposés.

L’idée était bien de découvrir ou redécouvrir le site, plusieurs vallées rayonnant autour de Puy Mary, qui culmine à 1783 mètres.

Ce rassemblement s’adressait autant aux débutants qu’aux professionnels et a su séduire 80 alpinistes.
Des grimpeurs venus de toute la France et étonnamment, peu en provenance du Cantal.
Justement, promouvoir le massif du Cantal, souvent méconnu du grand public pour son potentiel en hiver, est l’un des objectifs de l’opération.
Elle est d’ailleurs suivie par l’édition d’un topoguide : 230 voies de glace et de neige recensées dans le Massif du Cantal, à découvrir sur le lien suivant :
http://cantalclimb.blogspot.fr/p/topo-cantal.html

Cantal'Y Cimes

 

Sur le même sujet

Les + Lus