• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

[ Evian-Thonon-Gaillard ] ETG et l'OL ne se font pas de mal !

Yannick Sagbo / © AFP
Yannick Sagbo / © AFP

Au terme d'un match avancé peu spectaculaire de la 21e journée, les Haut-savoyards ont décroché un nul (0 partout) à Lyon.

Par France 3 Alpes avec AFP

L'ETG FC a mérité son point après avoir concédé trois défaites consécutives en championnat, et passe du 18e au 16e rang, sortant ainsi de la zone de relégation. 
Cédric Barbosa, milieu de terrain de l'équipe, estime avoir fait un bon match, et observe des progrès dans le jeu.

Réaction de Cédric Barbosa, de l'ETG
A Lyon, les gars de Haute-Savoie ont été des adversaires très bien organisés et homogènes mais inexistants offensivement. L'OL a maîtrisé la rencontre même si...

Lyon s'est créé un certain nombre d'opportunités mais a manqué de présence dans le dernier geste à l'image d'Alexandre Lacazette qui manquait de peu la reprise d'un centre de la gauche de Michel Bastos tout comme Gomis peu après (25, 35).

Le gardien Stephen Andersen sortait bien devant Samuel Umtiti sur un coup franc de Gourcuff (32) et arrêtait un tir de Bastos (40) alors qu'une reprise de volée de Gourcuff après un centre de la gauche de Mouhamadou Dabo passait à côté (40).

Après la mi-temps, l'emprise de l'OL sur le jeu restait la même avec, là encore, un coup franc joué par Gourcuff à la réception duquel Umtiti ratait la reprise de la tête (49) avant que Gomis n'arrive trop tard devant Andersen sur un centre délivré de la gauche par Bastos (60).

Lacazette, pourtant bien placé, ratait lui aussi le cadre après une belle action collective (62) et Lisandro échouait à son tour devant Andersen (75).

Enfin, Iheb Mbarki sauvait de la tête devant Lisandro après un centre de la droite d'Anthony Réveillère (83), action sonnant comme un symbole de la combativité et de la vigilance d'ETG pour préserver le résultat nul tout comme la dernière tentative de Réveillère détournée par deux défenseurs haut-savoyards avec un ballon passant de peu à côté (90+4).

Car en attaque, Evian-Thonon-Gaillard a été plutôt inoffensif. Ainsi, l'ancien lyonnais Eric Tie-Bi envoyait un tir au dessus (49) alors qu'une reprise de la tête de Yannick Sagbo à la réception d'un corner joué par Cédric Barbosa passait de peu à côté (53).

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus